Atelier d'écriture 1BPCA/TCI lycée Lavoisier Brive octobre 2013

Le ballon ovale !

Un jour, Michel trouva dans un champ un ballon de foot coincé sous un arbre tombé. Le fait qu'il y ait un arbre sur ce ballon le rendit ovale. Il le ramena chez lui pour le montrer à ses amis. Ils le prirent et tirèrent dedans, ils se rendirent compte que le ballon ne roulait pas, mais rebondissait dans tous les sens.  Tous dirent que c'est «à chier» et repartirent faire leur partie de foot. Mais le petit Michel, lui était sûr que ce ballon allait devenir célèbre ! Le lendemain, sa mère lui apprit qu'il devait partir finir son année au pays de Galles, car elle était mutée à Rugby. Triste, il fit ses bagages puis il finit cette tache. Il regarda le ballon ovale avec grande hésitation, mais il le prit se disant que cela pourrait lui servir pour les moments où il se sentirait seul ! Après un long voyage, ils arrivèrent à destination dans leur nouvelle ville. 

Le premier jour d'école, il arriva dans une classe où la plupart des garçons faisait du foot. Ces garçons aimaient tellement le foot qu'ils se retrouvaient tous les jours où il n'y avait pas école. Le seul problème, ces gars là étaient très violents et leurs parties de foot finissaient très mal.

Un samedi après midi, le petit Michel avait décidé de se rendre à une de ces parties de foot dans un terrain vague de la ville. Michel fut stupéfait de la violence du jeu qui ne ressemblait pas du tout à ce qu'il faisait en France. Les jeunes se rentraient dedans à grands coups d'épaules et les deux gardiens faisaient souvent des sorties pour se jeter violemment aux jambes des attaquants les plaquant au sol. Puis après un but, le gardien énervé prit le ballon de foot dans les mains et traversa tout le terrain en bousculant tous les autres joueurs et jeta le ballon dans le but. Le match dégénéra complètement.

En rentrant chez lui, Michel pense que son ballon serait approprié pour ce jeu de brutes. Il décida donc de prendre son ballon ovale et de le proposer à ses nouveaux camarades lors d'une nouvelle partie.

Le lendemain, à l'école, il retrouva ceux qui jouaient la veille et leur parla de son fameux ballon. Ces camarades stupéfaits lui demandèrent de l'amener pour le prochain match.

Une semaine s'écoula et le weekend arriva, il alla donc à la prochaine partie.

Il présenta son ballon, les autres le testèrent. Ils voient que pour faire les passes, c'est beaucoup mieux. Alors, ils le gardèrent et établirent de nouvelles règles. Le rugby est né! Et c'est nous les français qui avons trouvé le ballon approprié à ce jeu !

« Et dire que les anglais pensent en être les inventeurs... »

- Antoine Bontemps 1TCI, Maxime Delmon 1CA, ordinateur N°5, ordre de passage 1. 

 

Grita la lionne

En 1975 , dans un pays reculé du monde, reculé de la populations civilisée, dans un pays qui ne compte qu’une centaine de personnes, un enfant né d’un père et d’une mère inconnus vécut une histoire plus qu'extraordinaire.

Grita est une vieille lionne âgée de 12 ans. Elle s’est écartée de sa meute à l’âge de 4 mois. Elle a appris à survivre toute seule dans les endroits les plus hostiles de son pays. Grita a été élevée par des humains depuis avec amour et tendresse jusqu’à l’âge de 4 ans. Elle apprit à parler l’humain avec ses parents adoptifs humains.

Un jour, le village paisible et retiré de Grita subit une invasion par les Amériques du nord. Tout le village a été décimé, tous les animaux du village furent éventrés. Grita était présente lors de ce massacre. Elle a protégé du mieux qu’elle a pu sa population. Elle a pris de nombreux coups de feu et pendant son combat elle a entendu les cris d’un enfant. Elle s’arrêta d’un coup et elle accourut vers l’enfant sous les balles des américains qui voulurent la tuer. Elle prit le bébé et dans son élan elle courut au point culminant de la montagne pour y mener l’enfant qui s’apellait Fleur.

Quinze ans après, l’enfant avait grandi et était devenu une jeune femme. Grita avait vieilli un petit peu mais elle avait gardé toute sa beauté.

Fleur, à l’âge de 15 ans, monta pour la première fois Grita. Fleur transmit ses pouvoirs à Grita, le pouvoir du vent et de la vue, en un mot ‘’ scullblacas sven ‘’. Fleur a la vision de Grita et Grita la vision de Fleur et avec le mot ‘’blisingel’’ Grita et fleur possèdent le pouvoir du vent .

Fleur courait aussi vite que Grita, elle avait aussi sa puissance et ses griffes !

Une beaux jour, Grita se promenait en compagnie de Fleur, sa protégée. Les deux filles entendirent des coups de feu ! Grita et Fleur coururent voir ce qui se passait mais en courant, Grita se fit prendre au piège, dans un piège à loup. Fleur se retourna, deux chasseurs étaient en train abattre Grita avec une violence folle, avec de violents coups de bâton et de gros coups de feu ! Fleur se mit dans une colère noire. C'est alors qu'elle prit possession du vent, elle ouvrit ses griffes et tua les chasseurs avec une rage folle. Puis elle se retourna vers sa maman adoptive, elle la regarda. Grita était morte, remplie de sang, elle n’avait même pas eu le temps de dire au revoir à sa petite protégée. Fleur partit chercher de quoi enlever sa mère de ce piège. Elle revint, l’enleva et marcha quatre jours et quatre nuits pour la monter en haut de la montagne à l’endroit où sa mère l’avait adoptée. Elle l’enterra, affaiblie par la tristesse des événements qui s’étaient passés et d’un coup, elle tomba violemment au sol sur la tombe de sa mère. Elle se réveilla et elle crut qu’elle n'avait dormi que trois heures mais elle avait dormi plusieurs jours en vérité. Ne sachant rien faire de ses journées, elle s’entraîna jour et nuit pendant des mois à utiliser et maîtriser les pouvoirs qui lui avait été confiés.

Joseph Nguyen, Baptiste Perret, ordinateur 1, ordre de passage 2.


The war of fruits

C'est l'histoire de la guerre entre deux clans sur une planète qui s'appelle « Survivor ». Les habitants de cette planète se séparent en deux clans. Le premier clan se surnomme les cocobananias et les autres les extaconcombres. Ces habitants sont minuscules !

La guerre est déclarée en l'an 69 999 avant J-C à cause d'une vilaine banane qui, atterrissant sur l’île des extaconcombres, a causé un cratère géant sur leur territoire.

Les extaconcombres sont partis à la recherche du mystère de la banane tombée du ciel en prenant des insectes comme moyens de transport ou d'armes de guerre (mouches, moustiques) mais encore pour se nourrir en prenant comme esclaves les fourmis.

Quelques uns d'entre eux partent en patrouille à dos de mouche et de libellules. Après quelques heures de vol, les extaconcombres font une découverte choquante. Ils aperçoivent de leurs propres yeux, les bananes géantes qui ont frappées leur île. Ils décident donc d'atterrir et d'approfondir leurs recherches sur les bananes géantes.

Pendant leur enquête, les extaconcombres se font surprendre par les habitants de l’île des cocobananias et se font capturer puis emprisonner.

Au bout de deux semaines d’absence, les habitants de l’île des extaconcombres s’inquiètent et partent à leur recherche le lendemain matin à dos de mouches. En survolant  les îles et au bout de quelque heures de vol, ils virent cette fameuse banane géante puis décidèrent d’atterrir sur l’île.

A peine atterris, ils partent à la recherche de leurs amis en espérant les retrouver. En fouillant, ils voient au loin une cabane avec leurs camarades à l’intérieur. Au moment où ils veulent les délivrer, la tribu des cocobananias les entoure puis le chef Totor prend la parole et leur dit d'un ton énervé :

- Que faites-vous là, bande de légumes ?

- Nous sommes venus délivrer nos amis, bande de bananes ! dit le chef Berret des extacomcombres.

- Allez-vous en,  en vitesse, misérables !

- OK ! mais nous reviendrons armés et la guerre sera déclarée, vieille banane moisie !

Le lendemain matin, Berret établit un plan pour attaquer  l’île des cocobananias. Il décide de mettre trois cent cinquante soldats à dos de mouches et de moustiques pour les attaques aériennes, quatre cents soldats à dos de mille pattes pour les attaquer à terre, et cent à pied pour attaquer les premiers et faire diversion. Le lendemain matin très tôt, ils décident d’ouvrir les hostilités. Arrivés au dessus de l’île, ils attaquent par surprise les cocobananias qui ne peuvent pas riposter. Les extaconcombres gagnèrent la bataille au bout d'un mois et quinze jours. La guerre fit 569 morts et ne laissa aucun survivant.

Les extaconcombres rentrèrent chez eux avec le sentiment de retrouver une nouvelle vie et vécurent heureux. Puis le chef Berret décida de ramener la banane géante comme récompense et la partagèrent pour toutes les familles de soldats. Berret ramène en vie Totor pour le prendre comme esclave. Les extaconcombres seront heureux toute leur vie.

- Marc Chantalat, Alexandre Veysset, ordinateur 2, ordre de passage 3.


Contamination

Le  26 Mars 2062, une famille prenait sa voiture pour partir en vacances. Tout commençait bien jusqu'au moment où ils se retrouvèrent coincés dans un embouteillage. Tout le monde se demandait ce qui se passait. Ils voyaient des explosions un peu partout et des gens qui courraient. Alors la famille décida de sortir de la voiture pour constater ce qui se passait et ils virent des personnes se faire courir après par des gens malades. Ils ne couraient pas normalement. Ils partaient tous en direction d'un aéroport pour échapper aux gens contaminés, pour pendre un avion et partir loin d'ici. Arrivés dans l'avion, ils décollèrent tranquillement et la famille regarda pars le hublot et vit des flammes partout dans la ville, des gens morts et des personnes qui essayaient de s'enfuir par leurs propres moyens. La fille avait très peur de ça et ne voulait en aucun cas revenir sur la terre. Tout à coup, un bruit vint de l’arrière de l’avion. Le père alla voir et là surgit un humain contaminé. Il se fit mordre au niveau du cou et alors contamina tous les passagers et sa famille puis l’avion s’écrasa dans la mer. Il ne restait plus que la mère et un enfant. Ils se retrouvèrent dans un laboratoire car des personnes étaient venues les sauver. Ces personnes étaient des médecins. Ils en profitèrent pour faire des expériences et trouvèrent le vaccin qui sauva l'humanité.

- Kévin Zélani, Anthony Faure, 1BPCA, ordinateur 7, ordre de passage 5.

 

    La rançon

Résumé : Jack, un chasseur de prime au Texas,  est en prison car il a braqué une banque. Il parvient à s'échapper de la prison grâce à son frère, John, et son ami Luke. A deux, ils montent un plan pour retrouver le coupable et le tuer. Il réussit à retrouver la trace du coupable, mais le groupe du braqueur kidnappe la sœur de Jack. Ils doivent braquer une banque pour payer la rançon des ravisseurs pour récupérer leur sœur.

 

Jack, un chasseur de prime réputé au Texas, est sur le point de braquer une banque. Il prépare des plans à l'aide d'une personne qu'il connaissait grâce à son passé d'ancien braqueur. Il a décidé d'arrêter de braquer pour reprendre une vie normale. Il retrouve donc son ami, Lester, dans un vieil hôtel à l'abri des regards. Ils parlent de leur passé commun :

- Je peux te poser une question? Je sais qu'on a tiré un trait sur le passé mais là c'est très important ! Ma sœur a été kidnappée par des voyous qui nous demandent de braquer la plus grosse banque du Texas. Ils nous demandent une rançon de 1 000 000 de dollars pour pouvoir quitter le pays. Tu veux bien m'aider ?, demande Jack.

- Oui bien sûr, mais tu sais qu'on parle de la plus grande banque du Texas quand même, s'interrogea Luke.

- Oui bien sûr, mais on doit pouvoir avoir assez d'expérience pour pouvoir la braquer.  Il va nous falloir des armes, une équipe de mecs agiles et des moyens de déplacement.

- Mais où va-t-on trouver tout ce matos et ces gars ?

- Je m'occupe des hommes et du moyen de déplacement.

Ils se quittent sur ces mots.

Luke et Jack n'ont eu aucun problème pour trouver tout le matériel nécessaire au braquage. Ils se retrouvent avec tout le groupe pour attaquer la banque avec un véhicule de la Brink's pour s'infiltrer dans celle-ci sans être repérés.Les personnes chargées d'amener l'argent dans le camion arrivent. Une montée d’adrénaline monte chez les deux braqueurs. Pour le moment, tout se passe bien. Ils chargent l'argent dans le camion petit à petit comme prévu. L'argent chargé, les deux braqueurs s'en vont tranquillement et sortent de la banque. Ils retrouvent le troisième braqueur un peu plus loin dans une voiture noire et ils chargent l'argent dans le coffre de la voiture et ils amènent le camion vers un étang. Ils poussent dans l'eau le véhicule pour ne pas laisser de trace et d'indice. Le jour suivant, les cambrioleurs retrouvent les bandits qui ont enlevés la sœur de John. Il leur donne la rançon de 1 million de dollars et ils libèrent leur sœur.Les braqueurs ont pensé à prendre plus d'argent que prévu pour avoir une vie tranquille pour les 5 ans a venir.

- Nathan Toulemont, Pierre Nauche, ordinateur 3, ordre de passage 7. 

 

 Rivalité fraternelle

C'est l'histoire de deux frères qui font du cross pour s'amuser. Mickaël et Cyril font de la moto depuis qu'ils sont tout petits . Le plus vieux, Mickaël, les a inscrits tous à un petite compétition  mais Cyril n'était pas chaud mais se laisse convaincre par son grand frère.

Le lendemain, ils partent pour la course ! Les deux sont au coude à coude et dans le dernier virage Cyril chute et laisse ainsi la victoire à Mickaël. Grâce a cette victoire, Mickaël trouve un sponsor pour participer au super-cross !!! A cet instant, Cyril en veut au monde entier car il aurait pu gagner.

Quelque jours plus tard, après une dispute entre Mickaël et son frère le soir de la compétition, Mickaël va à la rencontre de ses sponsors. Alors que Cyril vient de rencontrer Clara qui l'aide à s'entraîner pour ce remettre de sa chute.

Les sponsors de Mickaël sont très satisfaits de leur recrutement mais son nouveau coéquipier a l'esprit de rivalité avec Mickaël, ce qui met une tension dans l'équipe.

Après trois semaines d'entraînement acharné de Cyril et Mickaël sans s'être adressé la parole, Cyril a réussi à se qualifier pour la grande course de super-cross.

Le jour de la course venu, Mickaël va parler à son petit frère pour essayer de faire la paix mais Cyril ne veut pas accepter ses excuses tant qu'il n'aura pas prouvé qu'il était le meilleur. 30 minutes plus tard les voilà alignés sur la ligne de départ tous avec des sponsors sauf Cyril qui doit être le plus stressé mais se voit déjà passer la ligne d'arrivée en première position.

Plus que quinze secondes avant le départ,le stress monte, cinq secondes !

Et voilà, c'est parti ! Mickaël signe le holeshot, suivi par deux autres participants, et Cyril en quatrième position.

Plus que trois tours avant la fin de la course. Cyril est dans la roue de son frère. Il le colle pendant deux tours. Dans l'avant dernier virage, Mickaël tombe et se fait éjecter de sa moto violemment.

Et Cyril passe la ligne d'arrivée en premier et gagne le super-cross .

Ludovic Calmels, Julien Ceaux, Benoît Belhomme, ordinateur 8, passage 8.

 

 Les aventures de John Deuff

Un américain vivait dans une villa au bord de l’Afrique du sud. Il se nomme John Deuff, un grand jeune homme blond. Il partit pour un voyage d'affaires au Mexique pour acheter des armes pour les rebelles africains. Le 21/12/12, il part le matin à 6h00 de l’aéroport de Pretoria, vers 12h00 le signal de l'avion disparut. L'avion s’était crashé dans l’océan pacifique.

Pendant ce temps, John se réveilla sur une île où le courant l'avait emporté. John était perdu, l'avion avait coulé et les appareils électroniques ne fonctionnaient plus. De l’île, il voyait l'avion au fond de l'eau mais il ne pouvait pas y accéder, car des requins rodaient dans l'eau. Il décida de visiter cette île mystérieuse. Il alla au sommet de la plus grosse montagne qu'il apercevait. Il profita de ses réserves d'eau pour partir de suite. Sur sa route, il rencontra  un nid avec des œufs géants d'une espèce inconnue. Il continua sa route sans se soucier du danger. Il entra dans une grotte où il découvrit un varan géant. Il partit en courant et sortit de la grotte. Il se perdit dans la forêt et tomba sur un homme bizarre qui se trouvait dans un arbre. Il lui demanda son nom. Son nom était Victor l'homme des bois. Victor s’était perdu sur l’île il y a 10 ans de cela. Le lendemain, ils s'entraidaient et réussirent à survivre jusqu'au début de l'hiver. Un jour où il commençait à neiger, Victor partit chercher du bois dans les hauteurs. La neige s'intensifiait, Victor commença à revenir au campement lorsqu'un gorille lui jeta une noix de coco gelée. Victor, assommé, tomba sur un rocher et mourut. John ne le voyant pas arriver, attendit la fin de la tempête pour partir à sa recherche et le trouva enseveli dans la neige. Il redescendit au campement. L'hiver passa et au début du printemps il décida de construire un radeau avec les matériaux que Victor avait accumulé dans son arbre. Il ne tarda pas à faire l'embarcation pour partir le plus vite possible de l’île. Il partit le matin vers 7h00 .En pleine mer, il aperçut un éclair électrique dans l'eau puis une silhouette jaillit de l'eau à pleine vitesse et se jeta sur son radeau. John tomba à l'eau. Impuissant, il regarda la murène droit dans les yeux sous l'eau et en un éclair il se fit dévorer par la murène électrique. Ce fut la fin de l'aventure de John Deuff.

- Thomas Lachaux, samuel Gerac, Thomas Leclère, 1TCI, ordinateur 10, passage 10.

 

L’enfant venu d'une autre planète 

Il était une fois une famille d’extraterrestres qui menait une vie tranquille sur la planète Neptune. Jusqu'au jour où leur village fut attaqué par leurs plus grands rivaux, la tribu des dents-de-sabre-du-désert-noir qui voulait leur voler toutes leurs ressources Mais les extraterrestres n'avaient pas les moyens de se défendre. Leur village fut réduit à feu et à sang. Durant l'attaque, le père de l'enfant réussit à le mettre dans un cocon de secours pour que leur enfant soit sain et sauf. Mais  les dents-de-sabre le poursuivirent et l'ont cherché deux ans dans l’espace. Mais jamais ils ne l'ont retrouvé. 

Deux ans plus tard...

L’enfant a été envoyé sur terre. Il a atterri en plein milieu du Texas. Après être sorti de son cocon de secours, il marcha des heures et des heures pour essayer de trouver de l’aide ou quelqu'un pour pouvoir lui donner à manger. Un couple sortant d’une fête, qui roulait à toute allure voit l’enfant au loin, l’homme s’arrêta et lui demanda d’où il venait, pourquoi était-il bleu, pourquoi était-il petit. L’enfant ne sut pas lui répondre mais l'homme le prit avec eux pour qu’il puisse passer une bonne nuit et pour pouvoir manger. Quand il se leva le lendemain matin, il se sentait déboussolé car rien ne ressemblait à chez lui. Il ouvrit la porte de la chambre, descendit les marches de l’étage, puis vit l’homme assis sur une chaise. Il vit sa peau beige, il prit peur, partit en courant  et se cacha derrière le canapé. L’homme lui dit :

- « Tu n’as pas à avoir peur de moi, je suis là pour t’aider. »

Il s’approcha de l’homme et l’homme lui demanda comment il était arrivé. L’enfant lui expliqua qu’il s’était écrasé avec son cocon et qu’il ne pourrait jamais repartir chez lui. Mais l’homme, étant un grand scientifique et mécanicien, lui demanda de lui faire voir son cocon. Donc, ils partirent.

Quand ils arrivèrent sur les lieux, l’homme fut tout de suite fasciné par cette navette qu'il avait devant lui. La porte s'ouvrit, de la fumée en sortit. L’homme regarda dans la navette et la ramena chez lui pour voir s'il pouvait la réparer. Après deux nuits à travailler dessus, il arriva à la réparer et à la reprogrammer pour que l'enfant puisse repartir sur Neptune.

- Victor Barrière / William Teixeira, ordre de passage 11.