Lire le roman d'Albert Camus, La Peste

Ce module peut permettre de travailler le programme de Français de Terminale OE2 -Au XXe siècle, l'Homme et son rapport au monde à travers la littérature et les autres arts.

http://www.barbeypedagogie.fr/6-ressources-pedagogiques/synth%C3%A8ses-terminale/terminale-fran%C3%A7ais-oe2/


Albert camus, La peste, Editions Gallimard, 1947.

Biographie 

En 1947, Albert Camus publie La Peste qui connaît un immense succès.En 1951, il publie l'Homme Révolté qui provoquera sa rupture définitive d’avec Sartre. Albert Camus subit alors avec une grande douleur la situation algérienne. Il prend position, dans l'Express, au travers de plusieurs articles où il montre qu'il vit ce drame comme un "malheur personnel". Il ira même à Alger pour y lancer un appel à la réconciliation. En vain. En 1956, il publie La Chute, une œuvre qui dérange et déroute par son cynisme et son pessimisme.

 

Albert Camus obtient le prix Nobel en octobre 1957 " pour l'ensemble d'une œuvre qui met en lumière, avec un sérieux pénétrant les problèmes qui se posent de nos jours à la conscience des hommes». Il dédie son discours à Louis Germain, son instituteur. Trois ans après, le 4 janvier 1960, il meurt dans un accident de voiture. 

Présentation du roman

La Peste est publiée en 1947. Albert camus connait avec ce roman son premier grand succès littéraire. Il se vend a plus de 5 millions d'exemplaires. 

L'action se situe à Oran, en Algérie française, en avril 194. (on ne sait pas exactement quelle année des années 40). Camus décrit Oran comme une ville "fermée" qui "tourne le dos à la mer". La Peste est construit comme une tragédie en 5 actes. C'est le roman du doute et de l'espoir.

 

Résumé

Première partie

Oran, avril. Le docteur Rieux découvre le cadavre d'un rat sur son pallier. Le concierge de l'immeuble du docteur Rieux, Monsieur Michel, croit que ce sont des plaisantins qui l'ont déposé là. Le docteur Rieux accompagne sa femme à la gare. Elle part se soigner dans une vile voisine. Une agence de presse annonce que 6000 rats morts ont été ramassés le jour même. L'angoisse monte. On accuse la municipalité. Puis, le nombre de cadavres de rats diminue, la ville retrouve sa propreté et on pense que l'alerte est passée. Mais Monsieur Michel tombe malade et malgré les soins du médecin, il succombe à ce mal violent et mystérieux. Le docteur Rieux est appelé par Grand, un employé de mairie, qui vient d'empêcher un certain Cottard de se suicider. Les morts se multiplient. Rieux consulte un vieux confrère, le docteur Castel. Castel confirme ses soupçons : c'est bien la peste. Rieux arrive à contraindre les autorités de la municipalité à "fermer" la ville.

 

Deuxième partie

La ville s'isole progressivement. Les comportements individuels et collectifs sont modifiés par la peur : "La peste fut notre affaire à tous", dit le narrateur. Les habitants ne peuvent plus communiquer entre eux et avec leurs parents et leurs amis à l'extérieur. A la fin juin, un journaliste parisien, Rambert, veut que Rieux l'aide à retourner à Paris pour retrouver sa compagne. Cottard, survivant de son suicide en avril, semble se satisfaire de façon malsaine du malheur des gens. Les Oranais tentent de compenser leur isolement par les plaisirs matériels. Grand se concentre sur l'écriture d'un livre qu'il a bien du mal à commencer. Le Père Paneloux déclame que la peste est un châtiment divin adressé aux hommes exempts de charité. Le fils du procureur, Tarrou, tient ses propres carnets sur l'épidémie. Il ne croit qu'en l'Homme et se met courageusement à la disposition de Rieux pour organiser les services sanitaires. Rambert les rejoint.

 

Troisième partie

En été, la tension monte avec l'épidémie qui redouble. Les corps des victimes qui augmentent sans cesse sont jetés dans des fosses communes, comme des animaux. Il y a des pillages. Les habitants se résignent. Ils perdent l'espoir, leurs illusions et attendent.

 

Quatrième partie

Entre septembre et décembre, Rambert aurait pu quitter la ville mais a choisi de rester pour continuer à lutter contre la maladie aux côtés du docteur Rieux et de Tarrou. Rieux est ébranlé par l'agonie d'un jeune enfant, le fils du juge Othon. Même l'abbé Paneloux est troublé dans ses certitudes. L'abbé meurt seul, sans avoir fait appel au médecin, serrant contre lui un crucifix. Tarrou et Rieux se ressourcent en prenant un bain d'automne dans la mer. A Noël, Grand tombe malade à son tour mais survit grâce au nouveau sérum. Des rats vivants réapparaissent.

 

Cinquième partie

En janvier, le fléau recule. Mais Othon meurt ainsi que Tarrou qui s'éteint sereinement au domicile de Rieux après avoir confié ses carnets au médecin. Cottard devient fou et est arrêté par la police. Rieux apprend par un télégramme que sa femme est morte. Par une belle matinée de février, la ville est rouverte. Les habitants ont soulagés mais ils n'oublieront jamais cette épreuve "qui les a confrontés à l'absurdité de leur existence et à la précarité de la condition humaine." On apprend à la fin du roman qui en est le narrateur. C'est Rieux qui a voulu retracer les événements le plus objectivement possible. La peste peut revenir et il en appelle à la plus grande vigilance.

 

Commentaire de l’œuvre

La Peste est le roman symbolique d’un écrivain engagé. Il peut se lire à trois niveaux :

1. Un combat contre la maladie. Le combat du docteur Rieux représente celui de tous les médecins dévoués qui luttent contre la maladie mais qui se sentent parfois impuissants face à la mort inéluctable des être humains.

2. Un combat contre l’oppression politique. Pour Camus, la peste représente le nazisme qu’on surnomme parfois la peste brune, une idéologie sournoise qui véhicule la haine et la mort, nazisme contre lequel il a lutté avec ceux de sa génération.

3. Un combat contre toutes les formes du mal. La peste symbolise le mal absolu, toutes les formes de souffrances et d’angoisse.

La victoire remportée sur ce fléau est une leçon d’espoir pour tous les hommes.

 

Voir le dossier : http://www.alalettre.com/camus-oeuvres-la-peste.php

 

Evaluation

Compréhension [12 points]

1. La progression de la peste

1. Relevez dans le texte les indications temporelles qui soulignent l’écoulement du temps.

2. Quel est le premier signe de l'épidémie et pourquoi ce signe est-il connoté ?

3. Quand a peste atteint-elle son point culminant et pourquoi ?


2. Le comportement des hommes face à la maladie

4. Relevez les noms et les fonctions des personnages principaux et l'attitude de chacun d'entre eux face à la maladie.

5. Quelle est l'évolution de la réaction des gens face à l'épidémie ?


3. Le triomphe de l'espoir

6. En quoi ce roman nous amène-t-il à nous interroger sur le sens de la vie ?

7. Quelles sont les raisons qui ont poussé Rieux à écrire l'histoire ?

8. En quoi ce roman est -il un message d'espoir ?

9. Sur quelle mise en garde se termine le roman ?


Compétences d'écriture [8 points]

Selon vous, quels fléaux d’aujourd’hui la peste peut-elle symboliser ?

Argumentez dans un texte d'au moins 40 lignes formé en trois paragraphes.