Français – TERMINALE - Cours et ressources utilisées

 

VIVRE AUJOURD'HUI :

L'HUMANITE, LE MONDE, LES SCIENCES ET LA TECHNIQUE

Trace écrite à copier sur le cahier

OBJET D'ETUDE 3 : PRESERVER LA PLANETE

Problématique

Quels rapports l'homme entretient-il avec le monde ? Comment l'homme peut-il réparer les dégâts qu'il a causé à la terre ? Pourquoi une prise de conscience est-elle maintenant très urgente ? Est-il déjà trop tard ? Chacun peut-il faire quelque chose ?

  

Introduction

Les humains prennent de plus en plus conscience qu'il faut agir face à l'urgence écologique. S'il on veut parvenir à préserver les équilibres naturels et redresser les conséquences graves dues au changement climatique provoqué par l'homme, il est plus qu'urgent et indispensable de modifier les comportements individuels en mettant en œuvre des politiques de respect de l'environnement et de la biodiversité.

 

Mots clés 

Biodiversité : Diversité du monde vivant à tous les niveaux : diversité des milieux (écosystèmes), diversité des espèces, diversité génétique au sein d'une même espèce. 

Ecosystème : Système formé par un environnement (biotope) et par l'ensemble des espèces qui y vivent, s'y nourrissent et s'y reproduisent. 

Développement durable : Développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs (Mme Brundtland, Premier Ministre norvégien,1987). 

Empreinte carbone : L’empreinte carbone a pour but de mesurer et d’indiquer la quantité de gaz à effet de serre (GES) émis par combustion d’énergies fossiles, par les entreprises ou les êtres vivants. 

Energie renouvelable : Ensemble de filières diversifiées dont la mise en œuvre n'entraîne pas l'extinction de la ressource initiale et est renouvelable à l'échelle humaine : vent, houle, soleil, chaleur terrestre, eau, biomasse, biocarburant. Les énergies renouvelables sont multiples et diverses par leurs mécanismes physiques, chimiques ou biologiques. 

Transition écologique : Période de transition et d’adaptation qui permet de choisir de nouveaux schémas énergétiques favorisant les énergies renouvelables, en opposition au schéma actuel basé sur les énergies fossiles (pétrole, gaz naturel, charbon) et de restreindre la consommation d’énergie en modérant au maximum les gaspillages, en améliorant l’efficacité énergétique et en faisant progresser les comportements de consommation pour fournir une réponse économique et sociale aux enjeux environnementaux de notre planète.

 

DOCUMENTS

POUR DONNER UNE CHANCE A LA TERRE

Jean Giono (1895-1970), L'Homme qui plantait des arbres, Gallimard, 1953, 56 pages.

Au cours d'une de ses promenades en Haute-Provence, Jean Giono rencontre un jour un personnage extraordinaire, un berger solitaire et paisible qui plantait des arbres, des milliers d'arbres. C'est l'histoire d'Elzéard Bouffier, le silencieux, l'obstiné, qui réconcilie l'homme et la nature, qui transforme le désert en forêt magnifique.

 

LE TEXTE INTEGRAL 

https://www.google.fr/books/edition/L_Homme_qui_plantait_des_arbres/vu1mezMQY-QC?hl=fr&gbpv=1&printsec=frontcover

VIDEO : Jean GIONO, L'homme qui plantait des arbres, texte dit par Philippe Noiret. 

Film d'animation d'après le récit de Jean Giono dans lequel un berger donne une nouvelle vie à un paysage presque désert. "L'Homme qui plantait des arbres" a remporté l’Oscar du meilleur court métrage décerné par l'Academy of Motion Picture Arts and Sciences de Los Angeles, aux États-Unis, le 11 avril 1988.

UN DOSSIER PEDAGOGIQUE

pdf_DpedagogiqueHommearbre.pdf
Document Adobe Acrobat 585.6 KB

Questions

1. Le lieu : Où se situe l'action ?

2. Le berger : Qui est le berger ? Décrivez-le.

3. La période : Quand le récit se passe-t-il et comment vivait-on à cette époque ?

4. Le tri des glands : Pourquoi le berger trie-t-il les glands et les met-il par paquets de 10 ?

5. Charbon/gazogène : En quoi le charbon de bois et le gazogène menacent-ils sa forêt ?

6. La symbolique de l'arbre : En quoi l'arbre et les chênes sont-ils des symboles ?

7. Le pays de Canaan : Pourquoi la forêt est-elle comparée au pays de Canaan ?

8. La forêt : A quoi sert la forêt et pourquoi faut-il la cultiver et la protéger ? 

Comparer deux passages

(…) En 1913, ce hameau de dix à douze maisons avait trois habitants. Ils étaient sauvages, se détestaient, vivaient de chasse au piège ; à peu près dans l'état physique et moral des hommes de la préhistoire. Les orties dévoraient autour d’eux les maisons abandonnées. (…)

(…) Tout était changé. L'air lui-même. Au lieu des bourrasques sèches et brutales qui m'accueillaient jadis, soufflait une brise souple chargée d'odeurs. Un bruit semblable à celui de l'eau venait des hauteurs : c'était celui du vent dans les forêts. Enfin, chose plus étonnante, j'entendis le vrai bruit de l’eau coulant dans un bassin. Je vis qu'on avait fait une fontaine, qu'elle était abondante et, ce qui me toucha le plus, on avait planté près d'elle un tilleul qui pouvait déjà avoir dans les quatre ans, déjà gras, symbole incontestable d'une résurrection. (…)

Quels résultats a obtenu Elzéard Bouffier ?

Elzéard abandonne le métier de berger pour devenir apiculteur.

Pourquoi et quel exemple nous montre-t-il ?

Trace écrite à copier sur le cahier

L'humain a dégradé considérablement sa planète. Le réchauffement climatique que ces dégradations ont provoqué, entraine aujourd'hui des conséquences cataclysmiques. Mais il n'est peut-être pas trop tard à condition que tous les humains prennent conscience de la situation dramatique que connait la Terre et cherchent des moyens d'inverser le processus de destruction. Chacun peut faire quelque chose et doit le faire. La littérature en témoigne et prouve que c'est possible.

 

ACTIVITE

Etudier la page de l'ONU :

Protéger les forêts, c'est protéger l'humanité, la planète et la prospérité 

https://news.un.org/fr/story/2021/03/1090812

Sous la menace croissante de l'utilisation non durable des ressources forestières et du trafic d'animaux sauvages, le secrétaire général de l'ONU a appelé les peuples et les gouvernements du monde entier à intensifier leurs efforts pour protéger les forêts et soutenir les communautés forestières. 

Fournir des moyens de subsistance et une identité culturelle

Forêts et moyens d’existence : préserver la planète et ses habitants

La Journée mondiale de la faune et de la flore sauvages

 

PREPARATION AU BACCALAUREAT

Analyse d'un corpus 

Texte 1 - François Gemenne, chercheur du GIEC, Télérama n)3652, janvier 2020

Doc. 2 - Marche pour le climat, Lyon, 2019

https://www.liberation.fr/france/2019/09/20/marches-des-jeunes-pour-le-climat-il-faut-se-bouger-le-cul_1752660/

Texte 3 - Ecologie, la nouvelle génération passe aux actes, Nelson Rémy, 16 ans, lycéen à Gentilly, Libération.fr, mars 2019

 

Compétences de lecture [10 points]

1. Proposez un titre pour ce corpus de textes et d'image.

2. Expliquez l'idée que l'auteur défend dans le texte 1.

3. Selon l'auteur du texte 1, qu'est-ce qui a changé dans nos rapports avec la planète ?

4. Dans le texte 3, quels arguments le lycéen donne-t-il pour justifier son engagement ?

5. Quelles sont les différentes façons de s'engager pour la planète ?

Répondez en faisant directement référence aux documents du corpus.

Compétences d'écriture [10 points]

Le jeune lycéen affirme (texte 3) que "le changement passera par l'engagement de chacun". Partagez-vous cette opinion ?

Répondez en vous appuyant sur les documents du corpus, vos connaissances personnelles, vos acquis durant l'année, dans un développement argumenté d'une quarantaine de lignes.