Histoire – SECONDE - Cours et ressources utilisées - Thème 3

Capacités travaillées :

- Décrire le Tour de France d’un compagnon à partir des mémoires, du témoignage d’un compagnon, ou

- raconter la réception d’un compagnon dans une société compagnonnique

Trace écrite à copier dans le cahier

MÉTIERS, COMPAGNONS, COMPAGNONNAGE

ET CHEF D’ŒUVRE AU XIXe SIÈCLE 

Le compagnonnage est l'un des plus anciens systèmes de formation professionnelle de France.  C’est une branche du mouvement ouvrier qui se structure et s'organise au XIXe siècle. Il est toujours actif aujourd’hui mais son histoire a été mouvementée.

Comment le compagnonnage s’organise-t-il au XIXe siècle ? Pourquoi est-ce un système de formation original ? 

DOCUMENTS

Trace écrite à copier dans le cahier

COURS 1 : Le compagnonnage 

Le compagnonnage est un système de transmission de connaissances et de formation à un métier, et c'est aussi l’association d'ouvriers ou d'artisans de ce corps de métier.

DOCUMENTS

Trace écrite à copier dans le cahier

1. La longue histoire du compagnonnage

Depuis le Moyen Âge, les compagnons forment des apprentis plus jeunes. Ils leur enseignent des "devoirs" souvent accompagnés d'une éducation religieuse. Ensemble, ils forment des corporations. Ces communautés de métiers rassemblent des artisans maçons, charpentiers, tailleurs de pierre, etc. Les corporations sont interdites par la Révolution française, mais les associations compagnonniques continuent d'exister discrètement.

En 1803, Napoléon crée le livret ouvrier, pour contrôler les compagnons et les ouvriers. Au XIXe siècle, le compagnonnage est affaibli par ses disputes internes entre différentes sociétés compagnonniques qui se font concurrence. En 1884, des syndicats sont créés et en 1889, les sociétés compagnonniques s'unissent sous le titre d'"Union compagnonnique des Compagnons du Tour de France des devoirs unis". Le compagnonnage est réorganisé.

2. La formation du compagnon

Les compagnons forment une communauté humaine et professionnelle, marquée par des symboles, des fêtes, des récits. Ils se rassemblent en cayenne dès 1804. Ils y accueillent les aspirants compagnons qui réalisent leur Tour de France afin de se perfectionner et d'être reçu comme compagnons. 

DOCUMENTS

Décrire le Tour de France d’un compagnon à partir des mémoires, du témoignage d’un compagnon,

Agricol Perdiguier (1805-1875) est ouvrier menuisier. Il veut l’instruction des ouvriers et l’unification des Compagnons du devoir. Il se fait l’historien du compagnonnage en écrivant Le livre du compagnonnage en 1839.

http://compagnonnage.info/blog/blogs/blog1.php/2011/01/22/agricol-perdiguier-premier-historien-du-compagnonnage-francais

Agricol Perdiguier, Le livre du compagnonnage (1857)

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5684793z.texteImage

 

George Sand, de son vrai nom Aurore Dupin (1804-1876), est romancière et journaliste. Elle est amie avec Agricol Perdiguier. Dans son livre, Le compagnon du Tour de France (1840), elle décrit le parcours d'un compagnon lors de sa formation.

 

George Sand, Le compagnon du Tour de France (1840)

https://www.livredepoche.com/livre/le-compagnon-du-tour-de-france-9782253081050

 

 

Trace écrite à copier dans le cahier

La formation par le compagnonnage est un gage de la qualité exceptionnelle du travail réalisé. Le compagnonnage est une filière d’excellence qui a pour objectif de former des professionnels hautement qualifiés mais aussi des citoyens éclairés, autonomes et responsables tout au long de leur vie.

Notions et mots-clés : Métier, compagnon, devoirs, chef d’œuvre, fraternité, Tour de France.

 

Repères :

- 1803 : Instauration du livret ouvrier

- 1804 : création de la cayenne des compagnons charpentiers du devoir de liberté

- 1841 : George Sand, Le Compagnon du tour de France

- 1889 : création de l’Union compagnonnique des compagnons du tour de France des devoirs unis.

 

Trace écrite à copier dans le cahier

COURS 2 : Le chef d’œuvre

Le chef d’œuvre est un ouvrage qu'il faut réaliser pour obtenir le titre de "compagnon" et être reçu dans une société de compagnonnage. C'est une tradition ancienne qui se perpétue toujours aujourd'hui. 

 

DOCUMENTS

Raconter la réception d’un compagnon

dans une société compagnonnique

Tableau de réception de compagnon

Contexte historique, analyse des images, interprétation

Animation du tableau 03:54' - L'Histoire par l'image

https://www.histoire-image.org/fr/comment/reply/5408

Bibliographie

Hélène DELPECH, « Tableau de réception de compagnon », Histoire par l'image [en ligne], consulté le 27 juin 2019. URL : http://www.histoire-image.org/fr/comment/reply/5408

Une définition du chef d’œuvre selon le CNRTL :

A.− Vx. Ouvrage que devait réaliser un artisan pour recevoir la maîtrise dans sa corporation. Chef-d'œuvre artisanal :
1. Les concurrents [compagnons] entraient en loges et exécutaient sous la surveillance de gardiens un travail dit chef-d'œuvre. E. Martin Saint-LéonLe Compagnonnage,1901, p. 274.
2. ... la fierté de l'outil ou du chef-d'œuvre accompli s'exprime dans les sceaux. Un tailleur aura, sur une nappe d'hermine, une paire de ciseaux, un monnayeur, l'appareil qui sert à frapper les pièces, un charron, la hache à large tranchant. L'Hist. et ses méthodes,1961, p. 420.
B.− Usuel. Œuvre d'art, littéraire ou non, qui touche à la perfection. Notre-Dame d'Amiens est un chef-d'œuvre prodigieux (HugoFrance et Belgique,1885, p. 24):
3. Lucien Leuwen me dévore. Lucien Leuwen est un livre incomparable. Le mot chef-d'œuvre devient bête pour lui. GideCorrespondance[avec Valéry], 1897, p. 293.
− P. ext. Ce qui est parfait en son genre, ce qui témoigne d'une parfaite réussite :
4. Au jugement des connaisseurs, les deux chefs-d'œuvre militaires de Napoléon, ce sont les campagnes de 1796 et de 1814. A. FranceLa Vie littér.,t. 2, 1890, p. 186.

Trace écrite à copier dans le cahier

Pour marquer la fin de leur formation, les compagnons réalisent leur chef d’œuvre, qui met en valeur leurs qualités techniques et humaines. 

 

DOCUMENTS

"Devenir Compagnon

S'il désire entrer dans la société compagnonnique et devenir Compagnon, le jeune itinérant réalise une maquette durant son temps libre. Cette maquette, dite aussi chef-d'œuvre, est un objet complexe, conçu et exécuté par le candidat. Il y cumule un grand nombre de difficultés techniques pour démontrer sa maîtrise du métier.

Une première maquette simple est demandée aux jeunes ouvriers au bout d'un ou deux ans de Tour de France, pour être admis dans la société compagnonnique. C'est la maquette d'adoption.

Plus tard, quand il se sent prêt, il présente un chef-d'œuvre plus complexe pour recevoir le titre de Compagnon du Tour de France. C'est la maquette de réception.

Les Compagnons jugent son chef-d'œuvre ainsi que ses qualités professionnelles et morales. Ils décident de l'admission du candidat dans leur société, au rang de Compagnon du Tour de France. Le chef-d'œuvre est donc un examen de passage. Ce chef-d'œuvre lui permet également d'obtenir une partie des unités nécessaires à l'obtention de la licence Arts et Métiers équivalent à Bac +3."

- Fédération compagnonnique nationale

http://compagnonsdutourdefrance.org/pages/etre-compagnon

Des chef-d’œuvres réalisés par des compagnons de la cayenne de Brive

Compagnons du Tour de France des devoirs unis

Le site de la cayenne de Brive

http://www.lecompagnonnage.com/?Brive

Lumière le patrimoine bâti - Lumière sur le patrimoine bâti de Brive-la-Gaillarde

Une activité pédagogique autour du compagnonnage menée en 2014 avec une classe de Première Brevet des Métiers d'Art - BMA du lycée Lavoisier de Brive 

https://www.barbeypedagogie.fr/7-activites-pedagogiques/lire-le-patrimoine-b%C3%A2ti-1/

 

Trace écrite à copier dans le cahier

Dans le cadre de sa formation, le lycéen professionnel devra présenté son chef d'oeuvre en fin de classe de terminale afin d’obtenir son baccalauréat professionnel, gage de professionnalisme et de savoir-faire. Il aura deux ans pour le réaliser, durant son parcours en classe de première et de terminale. Ce chef-d’œuvre est une démarche de réalisation très concrète qui s’appuie sur les compétences transversales et professionnelles travaillées dans sa spécialité. Il est l’aboutissement d’un projet pluridisciplinaire qui peut être de type individuel ou collaboratif. Ce chef-d’œuvre systématise et incarne la pédagogie de projet dans l’enseignement professionnel.

 

 

VADE-MECUM : La réalisation du chef-d’œuvre, des exemples de chef-d’œuvres

https://cache.media.eduscol.education.fr/file/fam_metiers_et_R_pedagogiques/40/4/Vade-mecum_realisation_chef-d_oeuvre_1081404.pdf