Messages aux parents

Chers parents,                         Mon message permanent jusqu'au 1er septembre 2024            

Ma mission, en tant que professeur du Second degré, vise à la construction d’une culture commune au moyen d’œuvres humaines estimées comme importantes à transmettre à une génération donnée. Les élèves qui me sont confiés sont invités à partager cette culture par des modes de pensée, d’expression et de création inspirés par les programmes officiels. Il s’agit principalement d’une activité pédagogique et didactique. Le cours est l’essence même de cette transmission des contenus des programmes.

 

Cependant, les connaissances transmises aux élèves peuvent être illustrées grâce à des projets pédagogiques qui ont pour eux le grand avantage de rendre intéressants les cours aux yeux de ces jeunes. Les projets sont des moyens très efficaces de mettre en valeur leurs capacités, par exemple par leur participation à des concours (littéraires, mathématiques, scientifiques, etc.), de les impliquer dans la vie collective de l’Établissement, comme par la construction d’un journal lycéen, et ainsi d’améliorer leur image auprès de vous, leurs parents et d’eux-mêmes.

 

Le projet pédagogique permet aussi un vrai travail d’équipe qui est un élément central de la réponse aux difficultés scolaires. La transversalité produit une cohésion entre les enseignements et donne du sens aux contenus des programmes dans l’esprit des élèves.

 

Un lien étroit avec la/le professeur(e) documentaliste est extrêmement précieux. Le Centre de Connaissances et de Culture - CCC (anciennement Centre de Documentation et d’Information – CDI) est une véritable mine de ressources documentaires, d’ouvrages littéraires et d’étude, de revues et de magazines tous très intéressants, de supports vidéo projetables, etc. En outre, la/le documentaliste est un professeur qui recense et propose une large gamme de concours (concours de la Résistance, concours des plaidoiries pour les Droits de l’Homme, concours des Journaux et des blogs scolaires et lycéens, Semaine de la presse et des médias dans l’école, etc.), de séquences pédagogiques proposées par des partenaires souvent très impliqués dans la vie culturelle (compagnies de théâtre, Artisans du Monde, bibliothèques et médiathèques, musées, etc.). En outre, les assistants pédagogiques peuvent apporter un réel soutien à vos enfants en langues vivantes, en mathématiques, en histoire-géographie, etc. sur leur temps scolaire.

 

Des sorties et des voyages pédagogiques peuvent compléter très utilement les apprentissages de nos élèves (Le Louvre, Oradour-sur-Glane, Le Mémorial de la Paix de Caen, etc.). Là encore, la/le professeur(e) documentaliste est une ressource très précieuse pour leur organisation en lien avec le référent culturel et le gestionnaire de l’Établissement. La Vie scolaire (Conseiller(e) principal(e) d’Éducation – CPE, assistants d'éducation -AED), la Conseillère d'Orientation Psychologue -COP, les instances lycéennes (Conseil de Vie Lycéenne – CVL, Maison des lycées - MDL), le Conseil d’Administration et le Chef d’Établissement et son adjoint, les agents travaillant dans l'établissement, sont autant de soutiens indispensables à l’apprentissage de nos élèves, à leur formation citoyenne, à leur développement humain. En outre, les encouragements de vous, leurs parents, en tant que premiers éducateurs de vos enfants, sont un puissant moteur dans leur progrès.

 

Le juste dosage entre enseignement classique en cours et prolongement pédagogique dans des projets liés directement aux contenus des programmes officiels, bien loin de marginaliser l’enseignement, le met d’autant plus en valeur. Cet équilibre que doit garder le professeur entre cours et projet pédagogique est assuré par les conseils et les directives de mesdames et messieurs les Inspecteurs de l’Éducation nationale dont le travail auprès des enseignants est indispensable. Il leur permet de conserver le recul nécessaire à une pédagogie et à une didactique de qualité.

 

Somme toute, cette façon d’enseigner, qui cherche à mobiliser toutes les ressources disponibles possibles d’un établissement d’enseignement, peut contribuer à la réussite de nos élèves si l‘on sait tirer d’eux ce qu’il y a de meilleur. C’est là le génie de notre système éducatif aux plans pédagogique et humain.

 

Je souhaite sincèrement à vos enfants toute la réussite qu'ils méritent.

 

Philippe Barbey, professeur du Second degré,

maître en sciences de l’Éducation. 

 

Regardez le palmarès de certains lycéens professionnels qui ont eu le courage d'exprimer leurs talents et ont réussi.

https://www.barbeypedagogie.fr/page-d-accueil/palmares-de-lyceens-professionnels/

 

Admirez leurs prestations sur ma chaîne pédagogique 

https://www.barbeypedagogie.fr/6-ressources-pedagogiques/chaine-pedagogique/ 

LIEN Parents / professeurs

Rappels éducatifs, grille horaire, rencontres parents/professeurs et conseils de classe, rôle du professeur principal, fournitures scolaires.

http://www.barbeypedagogie.fr/10-lien-parents-professeur/ 

 

 

Chers élèves, chers parents,                                 Vendredi 30 octobre 2020

 

A partir d'aujourd'hui, le confinement a repris du fait de l'extrême virulence du COVID19. Mais cette fois, notre lycée ne fermera pas. Il restera ouvert sous des conditions d'accueil sanitaires renforcées.

Le lundi 2 novembre, tous les élèves reprendront les cours comme à l’habitude. Une minute de silence pour Samuel PATY sera observée à 11h, après la lecture de la lettre de Jean Jaurès aux instituteurs, dans des conditions respectueuses du protocole sanitaire applicable. Ce temps de recueillement se tiendra de préférence dans les salles de classe, et si les conditions sanitaires le permettent, dans la cour de l’établissement.

Les Périodes de Formation en Milieu Professionnel, les stages sont maintenus jusqu’à nouvel ordre, sauf impossibilité liée à la fermeture de la structure d’accueil dans le cadre du confinement. 

Sincèrement,

 

Philippe BARBEY,

professeur de Lettres Histoire au Lycée Simone VEIL de Brive.

 

Chers élèves, chers parents,                                   Vendredi 13 mars 2020

 

Les écoles sont fermées du lundi 16 mars jusqu'à nouvel ordre. Notre lycée Simone VEIL ne recevra pas ses élèves. Néanmoins, nos élèves ne sont pas en vacances. Les professeurs assurent la continuité pédagogique.

En ce qui me concerne, je continuerai de mettre à jour mes cahiers de texte sur PRONOTE avec des liens vers ce site pédagogique où vous trouverez toujours les cours, les documents, les exercices à faire. Je vais en renforcer encore les contenus.

Chers élèves, continuez de travailler avec les moyens technologiques que vous connaissez et utilisez au quotidien. Pour certains d'entre vous, le BEP, le BAC approchent. Révisez. Vous avez tout ce qu'il faut ici.

Si chacun fait son travail régulièrement et calmement, nous devrions traverser ce moment dans les meilleures conditions possibles. La santé est un bien précieux et il faut à tout prix la préserver.

Je reste à votre disposition, vous pouvez me contacter.

Sincèrement,

 

Philippe BARBEY,

professeur de Lettres Histoire au Lycée Simone VEIL de Brive. 

 

Discours de départ à la retraite - 05:45 minutes pour 46 ans de vie professionnelle

 

Pour faire une liste à la Prévert, et fiches de paie faisant foi, j'ai été, au long de mon parcours professionnel, pompiste au relais de Phalempin sur l'autoroute du Nord, aide-peintre chez Borreti Lyon, employé de libre-service Chez Jelmoli Lyon La Part-Dieu, employé d'immeuble pour la régie Baur à Lyon, agent de nettoyage pour l'entreprise Cuzin à Villeurbanne, agent de surveillance à la CLI Lyon, agent de service pour le bureau d'aide sociale de Lyon, magasinier chez Léonard & Cie tissu de haute nouveauté à Villeurbanne puis à Vaulx-en-Velin, agent d'entretien pour la régie Sauzay & Goudard Lyon, agent de quai chez TFE Sofroid à Brive, agent de nettoyage chez Prop'Service à Cosnac. J'ai fait du soutien scolaire pour le Service Prévention de la direction des affaires sanitaires et sociales du département de la Corrèze; j'ai été surveillant d'externat, maître d'internat. J'ai été représentant en matériel paramédical puis directeur de formation professionnelle pour la Physiothérapie du Centre à Argenton-sur-Creuse, représentant pour la maison Biostimulation & Vitalité au Blanc dans l'Indre, créateur d'entreprise et chef d'entreprise BIOVITAL Brive, gardien concierge pour ASL Suresnes, formateur à l'AFPA Brive, agent de développement social local à la Caisse d'Allocations familiales départementale de la Corrèze, enquêteur chez Taylor Nelson SOFRES. J'ai formé à la laïcité les agents de la mairie de Brive en tant que formateur indépendant. J'ai été enseignant vacataire, enseignant contractuel, enseignant stagiaire, enseignant fonctionnaire, enseignant en soutien scolaire auprès des enfants malades pour les PEP de Tulle et l'Education nationale.

 

En ce qui concerne mon parcours à l'Education nationale justement, environ la moitié de mes 46 ans de vie au travail, j'ai servi au collège Jean Lurçat de Brive sous les ordres de Michel Dumas, au collège Jean Soulange de Beaulieu, au collège d'Argentat, au collège Le Colombier d'Allassac, au collège Georges Clémenceau de Tulle, au collège Voltaire d'Ussel, au lycée Marcel Pagnol de Limoges, au lycée Delphine Gay de Bourganeuf, au collège et au lycée Cabanis, au collège Jean Beauffret d'Auzances dans la Creuse, au collège et au lycée D'Arsonval, au collège Anna de Noailles de Larche, au lycée Bernart de Ventadour à Ussel, au lycée Maryse Bastié de Limoges, au lycée Lavoisier avec monsieur Lavergne, au lycée René Cassin de Tulle, enfin au lycée Danton rebaptisé Simone Veil, ici, à Brive, sous les ordres de madame Astruc puis de monsieur Chazarin et enfin de madame Vigne.

 

J'ai eu des classes de Sixième, Cinquième, Quatrième, Troisième, de Seconde générale, de Seconde technologique, de CAP, de BEP, de Seconde professionnelle en esthétique-cosmétique-parfumerie, en coiffure, en vente action marchande, en génie mécanique, en électrotechnique, en systèmes électroniques numériques, en maintenance des équipements industriels. J'ai formé en français et en histoire-géographie des agents de restauration, des métiers de la mode, d'hygiène-propreté-stérilisation, de transport & logistique, de gestion-administration. En outre, j'ai enseigné pendant plusieurs années la Culture générale et l'Expression à des classes de BTS Communication et industries graphiques à Limoges et en classe préparatoire aux professions médicales, paramédicales et sociales, ici, au lycée polyvalent Simone Veil.

 

Quelques listes à la Prévert pour résumer une vie de labeur. Je ne me suis pas ennuyé. D'autant qu'à 43 ans, j'ai repris mes études après un baccalauréat série A philosophie- lettres obtenu au lycée Diderot de Carvin, dans le Pas-de-Calais, 26 ans auparavant. Ainsi, j'ai obtenu un BTS force de vente en 1997, puis une licence et une maîtrise de sciences de l'éducation, le mastère de l'Ecole pratique des Hautes Etudes à la Sorbonne - section des sciences des religions, enfin un doctorat de sciences sociales de l'Université Paris 5 Descartes avec la mention Très honorable et les félicitations unanimes du jury en juin 2008Rassurez-vous cela ne m'a apporté aucune reconnaissance de la part de mon employeur.

 

Mais en parlant de reconnaissance, je veux remercier ici, aujourd'hui, ma chère femme, Annabelle, qui m'a supporté et soutenu durant tout ce périple, ma femme que j'ai épousé à l'âge de 20 ans quand elle en avait 19. Ma femme, courageuse et opiniâtre, qui a porté nos quatre enfants. C'est à elle maintenant et à mes enfants et à ma petite-fille Louise que je veux me consacrer en plus de mes recherches de sociologue auxquelles je vais pourvoir donner un peu plus de temps. Pourvu que Dieu me prête vie comme le dit La Fontaine dans sa fable du Petit poisson et du pêcheur.

 

Je veux remercier aussi tous mes chers collègues avec qui j'ai eu beaucoup de plaisir à travailler. Les collègues de mon équipe de lettres-histoire, Joëlle et Joëlle, Danielle et Vivien, mais aussi Bernadette, Sylvie, et Karine, de l'équipe de Gestion-Administration. Karine qui a repris les rênes de l'association PGAservices et qui la fait vivre et grandir et qui donne à nos élèves la possibilité de montrer toutes leurs qualités et leur désir de faire vivre notre lycée Simone Veil. Merci à monsieur Chazarin et à monsieur Rénier qui ont bien voulu accompagner les projets pédagogiques que je leur proposais. Allez une dernière petite liste à la Prévert, Le Petit OBS, L'antenne jeune d'Amnesty, Les Challenges de la création virtuelle d'entreprise, PGAservices, le concours d'éloquence ExpOse, le prix Goncourt des Lycéens, le prix Folio, le prix Simone Veil du roman graphique, le label Engagement pour le développement durable.

 

Merci à Florence et à Hélène, nos professeures documentalistes, avec qui j'ai travaillé étroitement et qui ont beaucoup apporté, à moi et à mes élèves. Et merci à Mireille, ma chère collègue d'anglais. Nous nous sommes battus bec et ongles au fil des ans pour les droits des femmes. Nous avons même été ensemble en prison à Périgueux pour défendre cette cause.

 

Vous me verrez peut-être encore un peu dans les couloirs de notre cher lycée. En effet, les retraites servies aujourd'hui par notre Etat providence et notre belle Institution ont néanmoins bien du mal à faire vivre décemment quelqu'un qui a pourtant travaillé toute sa vie. Mais il ne faut pas se plaindre quand on pense à ce qui arrive et à l'âge auquel on pourra prétendre partir à taux plein, comme on dit. Merci à vous tous de continuer à travailler pour payer ma retraite. Je vous aime.