LES GRANDS COURANTS LITTÉRAIRES :

L'INFLUENCE JUDÉO-CHRÉTIENNE SUR L'OCCIDENT A TRAVERS LES SIÈCLES

UN TEXTE FONDATEUR : LA BIBLE 

La Bible est le plus grand best-seller de tous les temps. C'est aussi le livre de tous les superlatifs : le plus traduit, le plus lu, le plus étudié dans le monde. La Bible est diffusée depuis plus de 2000 ans par toutes sortes de moyens, du rouleau de papyrus au fichier web. C'est le premier livre que Gutenberg imprime en 1455. 

La Bible est le livre sacré des juifs et des chrétiens, soit plus de deux milliards d'humains sur la terre.

Le judaïsme et le christianisme ayant dominé l'histoire de l'Occident, la Bible a nourri l'imagination et l'inspiration et a imprégné la civilisation occidentale.

Ainsi, que l'on soit croyant ou pas, la Bible est de fait un livre fondateur de notre culture. La connaissance de ses grands récits est une clé indispensable à la compréhension de l'architecture, de l'art et de la littérature de l'Occident.

 

Les grands récits fondateurs dans la Bible

La Création d’Adam, 1511-1512, fresque de la voûte de la Chapelle Sixtine (détail), Rome, Michel-Ange (1475-1564).
La Création d’Adam, 1511-1512, fresque de la voûte de la Chapelle Sixtine (détail), Rome, Michel-Ange (1475-1564).

La création du monde

Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre sont les premières paroles de la Bible. La Genèse, chapitre 1, raconte comment Dieu, Yahvé ou Jéhovah, crée progressivement le monde, la végétation, les animaux marins puis terrestres, en six ères appelées 'jours', A la fin du sixième jour, Yahvé crée le premier homme, Adam puis la première femme, Ève.

 

L'expulsion du paradis, 1455, Giovanni di Paolo (1403-1482), peinture sur bois, Metropolitan Museum of Art, New York.
L'expulsion du paradis, 1455, Giovanni di Paolo (1403-1482), peinture sur bois, Metropolitan Museum of Art, New York.

Adam et Ève dans le jardin d'Eden

Les chapitres 2 à 5 de la Genèse racontent comment Dieu installe Adam et Ève dans le jardin d'Eden, situé sur l'Euphrate, dans l'Irak actuel. Pour rester pour toujours dans ce paradis, Adam et Ève doivent simplement obéir à Dieu en ne mangeant pas de l'arbre de la Connaissance. Mais, poussée par le serpent Satan, un ange rebelle, Ève mange du fruit défendu et entraîne Adam dans sa désobéissance. Adam et Ève sont expulsés par Dieu du jardin. Le péché, la vieillesse et la mort font leur apparition dans le monde. L'âge d'or est perdu.

Caïn et Abel, 1542-1544, Le Titien (1490-1576), Huile sur toile, Basilique Santa Maria della Salute de Venise, Italie.
Caïn et Abel, 1542-1544, Le Titien (1490-1576), Huile sur toile, Basilique Santa Maria della Salute de Venise, Italie.

Caïn et Abel

La Genèse (chapitre 4) rapporte le récit de deux frères, fils d'Adam et Ève. L'un, Abel, a un amour sincère pour Dieu, l'autre, Caïn, est envieux de l'amour que Dieu porte à son frère. C’est pourquoi Dieu demande à Caïn de changer. Mais celui-ci ne veut rien savoir. Il est dans une grande colère parce que Dieu préfère Abel. Caïn devient tellement jaloux de son frère qu'il le tue. Dieu condamne Caïn à fuir jusqu'à la fin de sa vie, sans cesse poursuivi par sa conscience qui le tourmente.

L'histoire de Caïn et Abel a fait l'objet de nombreuses transpositions sculptées, peintes ou racontées.

 

Le déluge, 1805, William Turner (1775-1851), Tate Britain, Londres.
Le déluge, 1805, William Turner (1775-1851), Tate Britain, Londres.

Le déluge du temps de Noé

La Genèse (chapitres 6 à 9) raconte comment Dieu détruit le monde méchant des hommes par un déluge universel. Seul Noé, sa femme, ses trois fils et leurs femmes, en tout huit personnes survivent. Sur l'ordre de Dieu, ils ont construit un immense coffre en bois, l'arche de Noé, pour survivre, eux et les animaux (24e siècle avant notre ère).

Il existe plus de 500 représentations de ce récit biblique du déluge.

 

 La "grande tour", 1563, Pieter Bruegel (1525-1569), Huile sur bois, Kunsthistorisches Museum de Vienne.
La "grande tour", 1563, Pieter Bruegel (1525-1569), Huile sur bois, Kunsthistorisches Museum de Vienne.

La tour de Babel

La Genèse, (ch.10-11) raconte comment Nemrod, puissant chasseur en opposition à Yahvé, veut se faire adorer comme Dieu et rivaliser avec Lui. Il se met à construire une immense tour dont le sommet doit atteindre les cieux, la demeure de Dieu. Mais Yahvé interrompt ce projet orgueilleux et démesuré en mélangeant les langues des bâtisseurs. Babel signifie confusion. Ne se comprenant plus, ils se dispersent sur la terre, en différents groupements nationaux.

 

Rébecca recevant les présents d'Abraham,  1727, François Boucher (1703-1770), musée du Louvre, Paris.
Rébecca recevant les présents d'Abraham, 1727, François Boucher (1703-1770), musée du Louvre, Paris.

Abraham, le père des croyants

La vie d'Abraham (2018-1843 av. n. è.) est racontée dans les chapitres 11 à 25 de la Genèse.

Le patriarche habite à Ur des Chaldéens, dans le croissant fertile mésopotamien. Dieu lui serait apparu. Il doit quitter sa patrie pour se rendre au pays de Canaan, l'actuel Israël. Là, sa femme Sarah met au monde son fils unique, Isaac. Yahvé met Abraham à l'épreuve en lui demandant de lui offrir son fils, jeune adulte, en sacrifice. Abraham obéit mais Dieu retient sa main et à la place fait sacrifier un bélier.

Yahvé constate que la foi d'Abraham est immense et il le récompense en promettant que le pays de Canaan, la terre promise, appartiendrait à sa descendance, le peuple israélite.

 

 

Moïse, 1512-1515, Michel-Ange (1475-1564), marbre, hauteur 2,35m, église St Pierre-aux-liens, Rome, Italie.
Moïse, 1512-1515, Michel-Ange (1475-1564), marbre, hauteur 2,35m, église St Pierre-aux-liens, Rome, Italie.

Moïse, fondateur du judaïsme

Moïse (1593-1473 av. n. è.) naquit en Egypte. Hébreu, élevé à la cour de Pharaon, il fuit au désert du Sinaï après avoir tué un égyptien qui frappait un de ses frères réduits en esclavage. Là, Dieu lui apparaît dans un buisson d'épine qui brûle sans se consumer, le buisson ardent. Yahvé lui ordonne de délivrer le peuple israélite de l'esclavage égyptien et de le conduire dans la terre promise à Abraham. Après 10 plaies terribles envoyées par Dieu sur les égyptiens, les Israélites libérés traversent la Mer rouge. Au Sinaï, Moïse reçoit les tablettes des dix commandements de la main de Dieu. Il devient le prophète fondateur du judaïsme. C'est lui qui rédige les cinq premiers livres de la Bible (le Pentateuque).

 

David, 1501-1504, Michel-Ange (1475-1564), marbre, hauteur 4,34m, Galleria dell’Accademia, Florence, Italie.
David, 1501-1504, Michel-Ange (1475-1564), marbre, hauteur 4,34m, Galleria dell’Accademia, Florence, Italie.

David, berger puis roi d'Israël

Les livres de Samuel racontent l'histoire de David. David,  fils de Jessé (1107-1037 av. n. è.) est berger dans sa jeunesse. Il est aussi musicien et poète. Il devient soldat puis roi d'Israël.

Alors que le roi Saül est en guerre, le géant Goliath, champion des Philistins, défie Yahvé, le Dieu des armées d'Israël. Personne n'ose l'affronter sauf le petit berger David. Armé d'une simple fronde et de sa foi inébranlable en son Dieu, David abat Goliath et lui tranche la tête avec son épée. David entre au service de Saül, devient son gendre puis son successeur en tant que deuxième roi d’Israël et fonde une lignée qui règne à Jérusalem pendant près de 500 ans. 

Le personnage de David est très souvent représenté par des artistes au fil du temps, peintres, sculpteurs, auteurs.

 

 

Pietà, 1498-1499, Michel-Ange (1475-1564), marbre, hauteur 1,60 m, Basilique Saint Pierre de Rome, Italie.
Pietà, 1498-1499, Michel-Ange (1475-1564), marbre, hauteur 1,60 m, Basilique Saint Pierre de Rome, Italie.

Les évangiles : la vie de Jésus-Christ

Jésus, fils de Joseph Le charpentier (2 av. n. è.-33 de n. è.) est un juif, descendant d'Abraham et du roi David. Il est surnommé Christ qui veut dire l'élu (Messie en hébreu), quand il se met à prêcher, à l'âge de 30 ans, la venue du Royaume de Dieu. Il se présente comme fils de Dieu, Yahvé, et fonde le christianisme.

Dans l'histoire de l'art européen, la figure du Christ est sans doute celle qui fut la plus représentée et la plus étudiée.

 

La Cène, 1495-1498, Léonard de Vinci (1452-1519), fresque, couvent Santa Maria delle Grazie, Milan, Italie.
La Cène, 1495-1498, Léonard de Vinci (1452-1519), fresque, couvent Santa Maria delle Grazie, Milan, Italie.

Les Actes des apôtres

Avant de mourir en martyr, Jésus-Christ choisit 12 apôtres pour prêcher son évangile (qui en grec veut dire bonne nouvelle). Le royaume de Dieu doit venir et rétablir toutes choses sur terre comme au ciel. Le christianisme se répand grâce particulièrement aux apôtres Pierre et Paul, très souvent représentés dans l'art chrétien.

 

Les quatre cavaliers de l'Apocalypse, 1887, Viktor Vasnetsov (1848-1926), Huile sur toile.
Les quatre cavaliers de l'Apocalypse, 1887, Viktor Vasnetsov (1848-1926), Huile sur toile.

L'Apocalypse ou la fin du monde

A la fin du premier siècle de notre ère, Jean, le dernier des apôtres, voit la fin du monde et son remplacement par un monde nouveau, à la place de celui perdu par Adam et Ève. L'ancien monde disparaît dans de grands cataclysmes mais la terre redevient un paradis peuplé d'humains parfaits. C'est un nouvel âge d'or, dirigé par le Christ, au nom de Yahvé.

 

 

La Bible

Textes choisis

Avec la collaboration de Paul Gros
Édition de Xavier Bruel
Lecture d'image par Valérie Lagier
Collection Folioplus classiques (n° 49), Gallimard
Parution : 08-09-2005