Lire le patrimoine bâti - Un projet des Métiers d'Art Ebénisterie

Classe concernée : Première BMA - Brevet des Métiers d'Art Ebénisterie

du lycée Lavoisier de Brive-la-Gaillarde.

    

 Déroulement du projet

septembre 2013

Présentation du projet aux élèves

Contact avec le service du patrimoine de la Ville de Brive http://archives.brive.fr/

Sorties prévues pendant les heures de cours le vendredi de 13h à 15h.

Répartition des bâtiments par élève :

1. Collégiale Saint-Martin (11e siècle), espace archéologique (crypte) - Dimitri

2. ancien Collège des Doctrinaires (17e siècle), auj. Mairie - Jérémy

3. Tour des Echevins (16e siècle) - Théo

4. ancienne Chapelle Saint-Libéral (15e siècle), auj. salle municipale - Alexandre

5. Hôtel Labenche (16e siècle), auj. Musée municipal - Nicolas

6. ancien Couvent des Clarisses (14e siècle), auj. Archives municipales - Alexis 

Recherches au CDI sur chaque édifice et recherche générale sur le compagnonnage.

Les compagnons bâtisseurs des cathédrales revendiquaient une filiation (spirituelle) avec les constructeurs du temple de Salomon. Ce temple utilisait beaucoup de bois de cèdre (en provenance de Phénicie) plaqué d'or pur.

La maison de l'Union Compagnonnique de Brive contient des chefs d'oeuvres de Compagnons. Différents corps de métiers sont représentés (tailleur de pierres, coffreur, orfèvre, etc.) mais le travail du bois est très présent. Des Compagnons y sont aussi hébergés pendant leur Tour de France.

Partenariat Lycée Lavoisier / Archives municipales

M. Pradel, directeur,  et Valérie IMBERT, responsable du service pédagogique, proposent aux élèves ébénistes de les rencontrer afin de leur présenter leur Service et le bâtiment qui l'abrite (ancien Couvent des Clarisses suivi par Alexis). Puis, ils proposent de les mettre en relation avec différents intervenants : MM. l'Architecte du CAUE, le facteur d'Orgue de la Collégiale Saint-Martin (suivie par Dimitri), le responsable du Musée Labenche (suivi par Nicolas), un représentant de l'Union Compagnonnique de Brive.

Les rencontres et sorties sont prévues les vendredi 04/10, 18/10, 22/11 et 06/12.

M. Pradel offre à chaque élève, au professeur, au CDI et à M. le Proviseur du Lycée Lavoisier un exemplaire de l'ouvrage Pêle-Mêle, 100 ans de monuments historiques en Limousin (DRAC, 2013, 146 p.). M. Pradel propose de rencontrer les élèves ébénistes d'art le vendredi 04 octobre prochain au Service des Archives municipales. 

octobre 2013

Première sortie Patrimoine : rencontre de M. Pradel, directeur du Patrimoine et de Valérie Imbert, responsable du service pédagogique. Présentations. Etude du cadastre du centre ville de Brive de 1823 par M. Pradel. Relevé des numéros de cadastre des parcelles des bâtiments suivis par les élèves. Présentation des Archives par Valérie Imbert. Visite succinte du bâtiment (escalier de l'ancien Couvent des Clarisses). Puis, vues rapides in situ de la Tour des Echevins (Théo) et de la collégiale St Martin (Dimitri).

http://archives.brive.fr/

Deuxième sortie patrimoine : rencontre avec Mme Solène Jolivet, responsable de l'accueil des scolaires, au Musée Labenche (suivi par Nicolas). Les élèves ont notamment découvert grâce à  cette animatrice très dynamique et très cultivée l'imaginaire lié aux fameuses tapisseries de Mortlake, des meubles aux riches marquetteries, le style Renaissance dans l'art et l'architecture. Madame Jolivet a offert à Nicolas le catalogue des oeuvres du musée. Chaque élève est reparti avec un petit document présentant le musée Labenche.

http://museelabenche.brive.fr/

Dépôt par les élèves du Dossier 1 - Imaginaire et patrimoine 

novembre 2013

Troisième sortie patrimoine : Visite guidée de la Collégiale St Martin (suivi par Dimitri) par Mme Solène Jolivet, responsable de l'accueil des scolaires au Musée Labenche. Dans un premier temps, Madame Jolivet nous a reçu aux espaces pédagogiques du musée Labenche. A l'aide d'une maquette assemblée progressivement, les élèves ont pu visualiser la construction progressive de la ville de Brive autour de la Collégiale Saint Martin (première enceinte, douves, deuxième enceinte, tours et portes). Dimitri a pu apporter des informations complémentaires grâce aux fiches qu'il avait préparées en vue de cette visite. Puis, les élèves ont vu dans le musée des élements architecturaux ayant appartenu à la Collégiale (portail, sculptures). Enfin, nous nous sommes rendus sur place pour voir les éléments architecturaux étudiés ainsi que la crypte. Chaque élève a reçu un document intitulé Quelques notions d'architecture permettant d'identifier les différentes structures de la Collégiale (plan au sol, lexique, schémas).

Solène Jolivet explique aux élèves les transformations architecturales de Brive depuis le Moyen-âge.
Solène Jolivet explique aux élèves les transformations architecturales de Brive depuis le Moyen-âge.

décembre 2013

Fin de la rédaction de la première partie du projet Patrimoine par la classe de 1 BMA, remise des dossiers par chaque élève, évaluations écrite et orale.

 

janvier 2014

Quatrième sortie patrimoine : Visite guidée de la Maison des Compagnons de Brive par M. PEUCH, président de l'Union Compagnonnique. Les élèves ont découvert les réalisations des Compagnons, des premiers travaux et des chefs-d'oeuvres de réception en tant que compagnons. Les pièces présentées sont réalisées à différentes échelles techniquement possibles et parfois même à l'échelle 1 quand c'est réalisable (comme le splendide auvent de la porte de la cour de la Maison). Ceux qui désirent s'engager dans le Compagnonnage  franchissent plusieurs étapes dans leur cursus. Ils sont tout d'abord Sociétaire (période d'observation, parrainage), puis Aspirant (présentation d'un premier travail) et enfin Compagnon (présentation du Chef d'oeuvre). Tous ceux qui le veulent peuvent postuler mais la formation est très exigeante. La maison des Compagnons s'appelle une Cayenne. Des Compagnons (dont un élève de T BMA de Lavoisier) y sont logés pour un prix très modique.

http://www.lecompagnonnage.com/spip.php?article35

Les élèves de Première BMA à la Maison des Compagnons de Brive-la-Gaillarde avec MM Peuch et Boussely
Les élèves de Première BMA à la Maison des Compagnons de Brive-la-Gaillarde avec MM Peuch et Boussely

Intervention de M. Peuch le vendredi 31 janvier 2014 (13h00-16h00) au lycée

M. Peuch, président de l'Union Compagnonnique (UC) de Brive, lui-même Compagnon maquettiste, a accepté très gentiment de venir au lycée pour expliquer plus en profondeur le parcours compagnonnique aux élèves ébénistes d'art de Première année.

M. Peuch a d'abord projeté un film d'une vingtaine de minutes donnant la parole à des Compagnons et à des Aspirants. Tous montrent la richesse et la diversité du parcours Compagnonnique.

Puis, M. Peuch a brossé un historique très passionnant du Compagnonnage. Au Moyen-âge avec l'essor des villes (XIIe), des corporations de métiers (tailleurs de pierre, charpentiers, etc.) se créent. On les appelle des Devoirs. Chaque Devoir est très jaloux de ses secrets et vit en quasi autarcie. Les Compagnons de chaque Devoir, canne et baluchon, marchent beaucoup pour se former auprès d'autres Compagnons. Ils ont des marques et des signes de reconnaissance et des mots de passe spécifiques à chaque Devoir. Avec la Révolution industrielle (1800-1850), la production prime désormais sur la qualité. L'Artisanat recule. Le travail devient plus rare et la concurrence entre Devoir plus rude. Néanmoins, un Compagnon comprend qu'il faut s'unir pour survivre et continuer l'oeuvre Compagnonnique. Agricole Perdiguier crée en 1889 avec quelques amis l'Union Compagnonnique des Devoirs Unis des Compagnons du Tour de France. D'autres associations Compagnonniques émergeront avec le temps, l'Association Ouvrière (AO) en 1942 et la Fédération des Métiers du Bâtiment (FMB) en 1952. L'AO et la FMB restent cependant corporatistes.

L'UC, quant à elle, ne fait pas de préséance entre métiers ni ne les hiérarchise. Lors de leurs rencontres, les Compagnons de l'UC portent les mêmes tenues Compagnonniques quel que soit leur corps de métier. L'UC, issue du même creuset commun que l'AO et la FMB, veut elle aussi en perpétuer les valeurs : l'excellence dans le travail, la motivation, la rigueur, l'engagement, le respect de la parole donnée, le savoir et le savoir-être. La transmission de la culture compagnonnique patrimoniale est aussi très importante (rencontres, chants, oralité, mobilité). L'UC possède 23 sièges en France et 3 en Suisse. Elle est membre d'un réseau européen (la CCEG) et mondial. La révolution qui reste à faire à l'UC, c'est l'entrée des femmes dans le Compagnonnage d'autant que cela est déjà fait au niveau européen surtout dans l'Europe du Nord.

Les élèves de Première BMA ont ensuite fait visiter leurs ateliers à M. Peuch. D'excellents échanges s'en sont suivis entre M. Peuch, M. Madeleine, M. Simon, les professeurs d'ébénisterie du Lycée et les élèves ébénistes.     

 

février 2014

Rédaction de la deuxième partie du projet Patrimoine par la classe de 1 BMA. Intégration des données recueillies lors de la sortie au musée de l'Union Compagnonnique. Création des personnages Compagnons charpentiers de petite cognée, Limoges le Tenace, Corrèzien Coeur fidèle, Serbie Bonhomme, Limousin le Taiseux, Royan la Cervoise.

 

mars 2014

Cinquième sortie patrimoine : Visites de l'Hôtel de Ville, de la Chapelle St Libéral et de la Tour des Echevins. Poursuite et finalisation de la rédaction du dossier - partie 2.

 

avril 2014

Fin de la rédaction du dossier - partie 2, remise des dossiers par chaque élève, évaluations écrite et orale. Finalisation du document de synthèse commun Lumière sur le patrimoine bâti de Brive. Préparation du power point de présentation.

 

mai 2014

Répétitions de l'intervention des 1BMA Lumière sur le patrimoine bâti de Brive au CDI et à la salle Treilhard du Musée Labenche (mardi 06 et 23 mai 2014). Lancement des invitations.

Voir :

Lumière sur la patrimoine bâti de Brive le vendredi 06 juin 2014.

http://www.barbeypedagogie.fr/7-activites-pedagogiques/lire-le-patrimoine-bâti-1/musée-labenche-2014/