Synthèse des cours - TERMINALE - GEOGRAPHIE - SE8

T-G-SE8. L'Union Européenne et ses territoires

DOCUMENTS : https://www.barbeypedagogie.fr/6-ressources-pedagogiques/iconographie-terminale-pro/g%C3%A9ographie-terminale-se8/

  

L'Union Européenne - UE a été créée en 1992 par le traité européen de Maastricht. L'UE compte aujourd'hui 28 États membres (plus de 500 millions d’habitants).  Il ne faut la confondre avec le Conseil de l'Europe qui compte 48 États membres (plus de 800 millions d’habitants). Tous les espaces économiques et politiques qui  composent l'UE présentent une grande variété.

 

Comment définir cette construction géoéconomique et géopolitique qui cherche à concilier respect de la diversité et aspiration à l'unité ?

 

1. Une construction progressive 

1957 - Traité de Rome (CEE, marché commun)

1992 - Traité de Maastricht (UE, union politique)

Un espace géoéconomique et géopolitique en paix, démocratique et défenseur des droits de l'Homme mais un espace inégal dominé par la mégalopole à l'Ouest et faible à l'Est, une communauté qui peine à s'exprimer d'une même voix à l'international à cause de sa faiblesse diplomatique et militaire.

 

2. Des acquis européens fondamentaux

1995 - Traité de Schengen (union douanière, zone euro, fonds de cohésion)

La citoyenneté européenne existe ainsi que la paix entre membres, le respect des droits de l'Homme, les valeurs démocratiques.

 

3. Des projets européens ambitieux

Réseaux transeuropéens de transport, PAC

Des projets en chantier (politiques industrielle, tertiaire et sociale communes)

Réforme des institutions en cours (pour une meilleure gestion à 28)

Des projets à concrétiser (politique de sécurité-défense commune, Eurocorps)

 

4. Des débats persistants

Comment élargir l'espace euro et l'espace Schengen ?

Elargissement économique sans intégration politique ?

Continuer l'élargissement ou mieux intégrer les Etats déjà membres ?

UE Etat fédéral, Europe des nations ou seulement un marché commun ?

L'UE est une grande puissante économique mais un nain politique international

 

Repères

Zone euro ou Union Économique et Monétaire : ensemble géographique constitué de 18 pays de l'UE ayant adopté l'euro comme monnaie nationale.

Acquis communautaire : ensemble de droits et d’obligations communs à tous les États membres de l'UE dans sa configuration actuelle.

Élargissement : augmentation du nombre des États membres de l'UE depuis 1957.

 

Clés de compréhension

1. Une construction géoéconomique

En 1957 nait la Communauté Économique Européenne - CEE (Marché commun, Traité de Rome). La CEE devient l'UE en 1992 (Traité de Maastricht). En 1995, les États membres mettent en place l'espace Schengen d'Union douanière. Tous les citoyens membres de cet espace peuvent franchir ses frontières sans contrôle (actuellement 22 États). La zone euro est mise en place en 2002 avec transfert des compétences monétaires de 18 États vers la Banque Centrale Européenne - BCE mais sans politique économique commune ni budgets communs.


Les territoires de l'UE sont très disparates. Pour un PIB de 100, l'écart va de 46 (Roumanie) à 253 (Luxembourg) [France, 107]. L'UE reste un espace très riche au niveau planétaire mais très déséquilibré en interne. L'UE cherche a réduire ses écarts en mettant en place une politique de cohésion dans le but d'équilibrer ses territoires (solidarité). Un tiers du budget de l'UE y est consacré mais les divergences régionales internes des États n'ont pas été gommées (Italie, Grèce, Pologne).


Des politique fédératrices ont été mises en place au fil du temps. La Politique Agricole Commune - PAC (1962) a modernisé l'agriculture et assuré l'autosuffisance alimentaire. Utilisant 40% du budget européen, elle tend maintenant à un modèle agricole plus durable, performant économiquement et écologiquement.


L'UE mène des projets de grande envergure comme Airbus, Ariane espace ou Galileo (le GPS européen), étant ainsi en tête des activités aéronautiques et spatiales au plan mondial. En 25 ans, le programme Erasmus  a concerné 3 millions d'étudiants, représentant aujourd'hui une génération européenne de couples et d'enfants Erasmus.


2. Une construction géopolitique

L'UE est un espace en constante extension depuis sa création en 1957 (Traité de Rome).

En six vagues successives, 22 pays ont rejoints progressivement les 6 membres fondateurs (France, Allemagne, Italie, Belgique, Pays-Bas, Luxembourg). Les conditions de l'adhésion à l'UE sont fondées sur un État de droit avec des institutions stables, une économie de marché, en paix, capable de s'intégrer aux projets commun et acceptant les acquis communautaires au moment de son entrée.

 

1957 : Traité de Rome (fondation d'une Europe communautaire, 6 membres)

1962 : Politique Agricole Commune - PAC

1986 : Acte Unique (Recherche et Environnement)

1992 : Traité de Maastricht (UE, citoyenneté européenne)

1995 : Mise en application du Traité de Schengen (1985)

2002 : Mise en circulation de l'euro

2009 : Mise en application du Traité de Lisbonne (renforcement du parlement européen)

2013 : La Croatie devient le 28ème membre de l'UE

2017 : Début des négations de la sortie de la Grande Bretagne de l'UE (Brexit)

 

La Turquie et l’Islande sont actuellement candidats à l'UE. D'autres candidats sont potentiels (la Serbie, la Bosnie, la Macédoine, l'Albanie). Néanmoins, on craint une dilution de l'UE avec l'entrée de ces nouveaux États. L'UE entretient des relations privilégiées avec les pays de l'Est et du Sud (Politique Européenne de Voisinage - PEV) mais n'envisage pas leur adhésion. Certains États préfèrent la consolidation de l'UE plutôt que la poursuite de son élargissement dont le coût est jugé exorbitant d’autant plus que la crise s'installe.

 

Les frontières extérieures de l'UE sont mouvantes tandis que ses frontières intérieures tendent à s'effacer entre ses États membres (espace Schengen (Luxembourg, 1985), coopération transfrontalière). Les frontières extérieures de l'UE sont de plus en plus contrôlées (forteresse Europe) et les migrants, bloquées derrière elles, essaient sans cesse de les franchir mais sont souvent reconduits par Eurosur, le système européen de surveillance des frontières géré par l'Agence européenne Frontex.

 

L'acquis communautaire constitue le socle commun des États membres de l'UE. C'est le produit des traités européens, des décisions de la Cour de Justice Européenne, de la politique étrangère et de sécurité commune soit 17.000 actes législatifs, un véritable code de lois européen qui évolue constamment. Pour plus de démocratie, le Traité de Lisbonne (2009) a donné plus de pouvoir au parlement Européen. Chaque citoyen de l'UE peut s'adresser directement à la Commission Européenne (droit de pétition). L'UE a sa journée de l'Europe, le 9 mai, jour où Robert Schuman en 1950 a énoncé pour la première fois les idées fondatrices d'une Europe communautaire.

 

L'UE : Une construction inachevée

L'UE est une construction inachevée à géométrie variable. Sur les 28 États regroupés en son sein, 22 adhèrent à l'espace Schengen (plus 4 pays non membres e l'UE), 18 sont dans la zone euro. La Grande-Bretagne veut une UE a minima et n'adhère ni à l'espace Schengen ni à la zone euro. En 2016, les britanniques ont même voté à la majorité pour leur sortie de l'UE (Brexit). Les modalités de cette sortie sont en négociation depuis mars 2017. La Politique de Sécurité et de Défense Commune (PESC) ne gère que les crises extérieures à l'UE et n’assure pas la protection des territoires et des intérêts vitaux des États membres. L'UE n'a pas de voix unique diplomatique et militaire et de ce fait, ne peut pas se faire entendre sur la scène mondiale.