Synthèse des cours - TERMINALE - Français - OE2

Objet d'Etude 2 - Au XXème siècle, l'Homme et son rapport au monde à travers la littérature et les autres arts

 

DOCUMENTS : https://www.barbeypedagogie.fr/6-ressources-pedagogiques/iconographie-terminale-pro/fran%C3%A7ais-terminale-oe2-sq4/

 

En quoi le XXème siècle a-t-il modelé l'homme moderne ? Les mythes appartiennent-ils seulement au passé ? Comment la lecture d’œuvres littéraires permet-elle de s'interroger sur le rapport de l'Homme au monde ?

 

Séquence 4 : Les mythes et les figures mythiques

http://www.barbeypedagogie.fr/5-ressources-pedagogiques/iconographie-terminale/fran%C3%A7ais-terminale-oe2-sq4/

Pourquoi avons-nous besoin des mythes ?

 

Repères littéraires 

Mythes et figures mythiques

Le mot grec muthos signifie "récit". Le mythe est une histoire qui cherche à donner une explication de la création du monde et de la place de l'Homme dans cet univers. Les mythes sont universels. Les dieux et le héros traversent les époques et se renouvellent sans cesse.

Dans l'Antiquité, les mythes sont des récits fabuleux sur les débuts de l'univers. Ces récits veulent répondre aux grandes questions de l'Homme sur la création, l'apparition des dieux, l'enfer, le paradis, le déluge, etc. (récits fondateurs)

De grandes figures mythiques apparaissent. Dans la mythologie grecque, ce sont des dieux et des déesses tels que Jupiter et Junon, des demi-dieux comme Hercule, des héros comme Ulysse (récits d'origine religieuse). Leurs aventures doivent servir d'enseignement moral aux hommes et mettent en valeur leurs qualités, leurs défauts, leurs rêves, leurs peurs, communs à toute la société humaine. Le récit d’Oedipe par exemple présente la façon dont le destin peut s'acharner sur quelqu'un.

Au XXe siècle, les mythes ont été revisités. Pour mieux comprendre les grands problèmes des hommes, les sciences, les arts, les sciences humaines ont réutilisé les mythes anciens. La psychanalyse avec Freud utilise le mythe pour expliquer certains troubles du comportement comme par exemple le complexe d'Oedipe. Des écrivains reprennent dans leurs œuvres les figures mythiques de l'Antiquité. Ainsi, Antigone symbolise la Résistance française à l'occupation allemande (mythe qui veut expliquer le monde réel).

 

Lire le théâtre : L'adaptation d'Antigone de Sophocle (poète tragique grec, 496-406 avant notre ère), une oeuvre contractée par Jean COCTEAU (1889-1963) de l’Académie Française.

http://www.barbeypedagogie.fr/6-ressources-pedagogiques/oeuvres-litt%C3%A9raires/antigone/

 

Avec les transformations des sociétés, de nouvelles figures mythiques sont créées. Dans un monde qui semble avoir perdu le sens du sacré, ces personnages sont hors du commun et ont un destin exceptionnel. Ils incarnent la beauté, la force, le courage, la cruauté du destin. Des objets qui symbolisent la société de consommation peuvent devenir mythiques. 

Des exemples de mythes :

- Le mythe littéraire : Zorro, le Seigneur des Anneaux, Astérix, Don Juan

- Le mythe historique : Che Guevara, le général de Gaulle, Napoléon Ier.

- Le mythe sociologique : Marylin Monroe, James Dean, Zidane.

- Le mythe technologique : la fusée Ariane, la Ferrari.

 

Vocabulaire : Des mots modernes issus de la mythologie antique

Un hercule, un sosie, le mercure, une éolienne, un pactole, la panique.

 

Séquence 5 : Les regards sur l'Homme et sur le monde

http://www.barbeypedagogie.fr/5-ressources-pedagogiques/iconographie-terminale/fran%C3%A7ais-terminale-oe2-sq5/

Comment le XXe siècle a-t-il permis de mieux comprendre les Hommes ?

 

Repères littéraires

Au XXe siècle, l'essor des sciences humaines

Les sciences humaines observent le vivant dans la nature, analysent les humains, leur histoire, leurs comportements individuels et collectifs. L'histoire, la philosophie, la psychologie, la sociologie, la linguistique sont apparues comme des moyens de mieux comprendre l'humain. La psychanalyse, l'ethnologie, la sociologie ont transformé notre compréhension du monde et ont exercé une grande influence sur toutes les formes d'art.

La psychanalyse a été fondée par un médecin autrichien, Sigmund Freud. Il insiste sur l'importance de la sexualité et de l'inconscient dans les comportements humains. Pour lui, chacun forme sa personnalité en refoulant en soi certaines situations traumatisantes vécues dans l'enfance. Les cauchemars, les angoisses, les dépressions seraient des manifestations de ces désirs et de ces événements refoulés. De nombreux artistes, des écrivains, des cinéastes, des peintres, des sculpteurs ont été influencés par cette découverte de la notion d'inconscient et de l'importance du rêve dans la construction de soi.

L'ethnographie recueille des informations sur la famille, le pouvoir, la nourriture, l'habillement, les rites, les croyances, les mythes de groupes linguistiques. L'ethnologie change ainsi notre vision de l'Autre et de son propre rapport au monde. Dans les années 30 par exemple, Claude Lévi-Strauss étudie les peuples d'Amazonie et démontre que ces sociétés dites primitives sont en fait très complexes et structurées. Toutes les formes d'art (peinture, musique, littérature, cinéma) tiennent compte de ces changements de point de vue.

La sociologie vise à étudier les comportements collectifs au sein des sociétés industrielles. Pierre Bourdieu met en évidence le fait que chacun est conditionné par son milieu de vie. Son milieu détermine ses goûts, ses connaissances, ses habitudes, ses croyances, son rapport à l'art, ses valeurs morales. On retrouve ces analyses du comportement dans les personnages de roman et de cinéma au long du XXe siècle. Les écrivains, les cinéastes s'interrogent sur les rapports de l'Homme avec son milieu familial, professionnel ou culturel.

Ainsi, les bouleversements du XXe siècle transforment les rapports entre les hommes et les femmes. Simone de Beauvoir (1908-1986) écrit Le deuxième sexe en 1949 et provoque le scandale. Elle y explique que le mariage et la maternité ne suffisent pas à rendre une femme heureuse, que seul un travail rémunéré peut lui assurer son indépendance. Une femme ne doit pas dépendre d'un homme. En mai 68, Simone de Beauvoir s'engage dans les luttes féministes. Ces actions déterminées aboutiront au vote de nouvelles lois sur la contraception et l'avortement.

L'art du XXe siècle s'interrogera sur l'identité perdue, sur l'Homme face à sa violence, sur la réalité cachée dans l'image.

 

Séquence 6 : Parcours d'une oeuvre intégrale

Comment la littérature peut-elle éclairer le rapport de l'Homme au monde ?

Albert camus, La peste, Editions Gallimard, 1947

http://www.barbeypedagogie.fr/6-ressources-pedagogiques/oeuvres-litt%C3%A9raires/albert-camus/

  

Etude de la langue

Les figures de style visent à rendre un énoncé plus expressif. Elles consistent en des procédés d’utilisation du langage qui personnalisent le discours et créent une originalité de style. Les figures d'insistance sont la répétition, l'anaphore, le parallélisme, l’accumulation, la gradation. Les figures d'opposition sont l'antithèse, l'oxymore. Les figures d'analogie sont la comparaison, la métaphore, la personnification. Les figures d'amplification ou d'atténuation sont l'hyperbole et l'euphémisme.

 

Préparation au Baccalauréat