Synthèse des cours - TERMINALE - Français - OE1

Objet d'étude 1 - Identité et diversité

DOCUMENTS : https://www.barbeypedagogie.fr/6-ressources-pedagogiques/iconographie-terminale-pro/français-terminale-oe1/

 

En quoi l'autre est-il semblable et différent ? Comment transmettre son histoire, son passé, sa culture ? Doit-on renoncer aux spécificités de sa culture pour s'intégrer dans la société ?

 

Mots clés 

Identité culturelle : sentiment d'appartenance d'un individu à un groupe.

Diversité : différentes cultures liant des groupes humains s'exprimant par des goûts, des croyances, des opinions, des traditions, des coutumes qu'ils ont en commun.

Filiation : lien de parenté unissant un enfant à sa mère, à son père, à sa famille; dans un sens plus large, culture transmise d'une génération à l'autre.

Colonisation : Groupe humain qui s'établit dans un pays étranger d'une façon plus ou moins violente et y apporte ou y impose sa culture aux indigènes.

 

OE1-Séquence 1 : A la découverte de l'autre

En quoi les autres sont-ils semblables ou différents ?

Lecture : Les mots voyageurs

Comment les autres cultures enrichissent-elles notre quotidien ?

Marie Treps, dictionnaire des mots voyageurs

Atelier de vocabulaire : Les mots qui métissent la langue française

http://www.barbeypedagogie.fr/7-activites-pedagogiques/ecrire-ateliers-de-vocabulaire/t-les-mots-voyageurs/

 

Repère littéraire : XXème siècle - Le récit de voyage

Dans cette forme de récit, l'auteur fait découvrir, suivant son itinéraire, les lieux, les personnes qu'il a découverts, ses péripéties. L’auteur nous fait réfléchir sur les façons de vivre des autres et nous interroge sur les nôtres.

Tout au long du XXe siècle, des écrivains témoignent et partagent avec nous leur regard sur le monde. Ils critiquent des situations sociales et/ou politiques révoltantes. Ils écrivent aussi à partir de leurs voyages des romans, des poèmes, des pièces de théâtre et des essais.

De grands reporters (comme Cartier-Bresson, Albert Londres, Joseph Kessel) donnent leur vision personnelle des drames qu'ils découvrent en URSS, en Asie et en Afrique. Dans la seconde moitié du XXe siècle, les journalistes utilisent la télévision pour raconter en paroles et en images leurs explorations de pays lointains et de sociétés méconnues.

De nouveaux voyageurs racontent dans des carnets de voyage leur découverte de la vie quotidienne et des coutumes de peuples rencontrés. Ils utilisent des dessins, des photos, des films. Ils diffusent leurs carnets par le livre, le magazine, la télé, l'internet (blog, site). Le voyageur devient citoyen du monde.

Le regard de l'autre peut se croiser avec le nôtre, Ainsi, des voyageurs découvrent les coutumes et les modes de vie des Français et en rendent compte souvent d'une façon amusée ou désenchantée. Les immigrants rapportent la façon dont ils sont arrivés en France, leurs émotions, leurs surprises devant une société si différente de la leur et parfois si loin du rêve dont ils s'en faisaient. 

 

Histoire des Arts : Crémation de Gandhi, Cartier-Bresson

 

Le combat des Yanomami pour la survie de leur mode de vie et de leur culture

Pensez-vous que les Yanomami font bien de vouloir conserver leur identité et leur mode vie ancestraux ou croyez-vous qu'ils devraient adopter le mode de vie occidental ?

Ecriture : Défendre ses valeurs dans une argumentation

1. Lire les documents

2. Choisir son point de vue

3. Relever dans les documents les arguments et des exemples qui justifient votre position

Le vocabulaire de l'argumentation

La cause : parce que, en raison de, grâce à, puisque, car, sous prétexte que

La conséquence : si bien que, c'est pourquoi, par conséquent, ainsi, d'où, donc

L'opposition : mais, néanmoins, cependant, or, au contraire, pourtant, alors que

L'explication : c'est-à-dire, en d'autres termes, en effet

L'exemple : par exemple, ainsi, notamment

Un nouvel élément : de plus, d'ailleurs, en outre

 

 

OE1-Séquence 2 : L'expérience individuelle et le mouvement de l'Histoire

Comment transmettre son histoire, son passé et sa culture ?

 

Lecture : L'individu témoin de l'Histoire

Les Bouts de bois de Dieu, Sembène Ousmane

Mamadou Diouf, Historien sénégalais

 

Repère littéraire : La littérature et la colonisation

Au XIXe siècle, l'empire colonial français se développe encore. La France impose sa langue en Afrique, dans le Pacifique, dans les Caraïbes, en Asie dans toutes ses colonies. Les anciens colonisés écrivent leur révolte. Ils revendiquent la richesse de leur propres cultures qu'elles soient issues du Maghreb, d’Afrique noire ou des Antilles. Les écrivains participent aux luttes pour l'indépendance de leurs pays.

Dans la première moitié du XXe siècle, la littérature coloniale loue les bienfaits de la civilisation française pour les colonies. On y trouve du pittoresque et de l'exotisme.

Après la Première Guerre mondiale, de jeunes écrivains français, malgaches et antillais se regroupent pour défendre leurs valeurs. Ils revendiquent leur "négritude", leurs identités nationales. Dans des romans, des essais, des poèmes, ils dénoncent la misère et les inégalités.

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, la décolonisation commence. Les écrivains dénoncent l'exploitation politique, économique et culturelle de leurs peuples qui en sont victimes. Ils expriment leur révolte et s'engagent dans le combat pour l’indépendance et la liberté (Aimé Césaire aux Antilles, Léopold Sédar Senghor au Sénégal, Mohamed Dib en Algérie).

Après l’indépendance, les anciens pays colonisés gardent un lien fort avec la culture française (francophonie). Tahar Ben Jelloun, un auteur Marocain, obtient le prix Goncourt 1987, Assia Djabar, une Algérienne, entre à l'Académie française en 2005. Les Martiniquais Edouard Glissant et Patrick Chamoiseau utilisent le créole dans leurs œuvres. On assiste à un métissage des langues et des cultures.

  

Histoire des arts : Le message universel de l'oeuvre d'art

Le lanceur, Ousmane Sow

Ecriture : Compétences de lecture / Compétences d'écriture

 

 

OE1-Séquence 3 : Parcours d'une oeuvre intégrale

Comment concilier l'appartenance à deux cultures ?

Parcours d'une oeuvre intégrale : Le  ventre de l'Atlantique de Fatou Diome

http://www.barbeypedagogie.fr/7-activites-pedagogiques/lire-le-roman-fatou-diome/

 

Repère littéraire  : La biographie et les récits de filiation

La biographie est le récit d'un homme ou d'une femme célèbre par un témoin ou un historien (il). L'autobiographie est le récit que l'écrivain fait de sa propre vie (je).

Le récit de filiation est une forme biographique. L'auteur y raconte son enfance, la figure de ses parents, de ses grands-parents, comment ils ont influencé sa vie. L'écrivain y exprime son héritage culturel, l'importance de son milieu familial (bourgeoisie citadine, monde rural, cité ouvrière). Il parle de la façon dont son père, sa mère, sa grand mère (...) a marqué son enfance. Il décrit leurs métiers, leurs habitudes, leurs caractères, des épisodes joyeux ou douloureux de leurs vies. Il met en avant l'importance de ses origines. L'écrivain mène son enquête pour inscrire minutieusement son récit dans son contexte historique et sociologique. Il épluche des albums photos, de vieilles lettres, des archives, des documents originaux. Il interroge les témoins de son passé. Ainsi, il reconstitue une époque, celle de son milieu familial dans l'histoire collective (par exemple, la vie déracinée de l'immigré confronté à la pauvreté, au rejet, au racisme).

Le récit de filiation est un moyen pour celui qui l'écrit de  mieux se connaître en redécouvrant ses propres origines. Ce lien est déterminant pour la formation de son caractère, de ses goûts et de ses opinions. Cette forme de récit souligne l'importance de l’héritage culturel donné à chacun.

 

Ecriture :  Questions sur Fatou Diome, Le ventre de l'Atlantique

http://www.barbeypedagogie.fr/6-ressources-pedagogiques/oeuvres-litt%C3%A9raires/fatou-diome/

 

Préparation au Baccalauréat

http://www.barbeypedagogie.fr/2-r%C3%A9glements-des-examens/bac-pro-fran%C3%A7ais/