Synthèse des cours - SECONDE - GEOGRAPHIE - SE1

2G-SE1. Nourrir les hommes

DOCUMENTS : https://www.barbeypedagogie.fr/6-ressources-pedagogiques/iconographie-seconde-pro/géographie-seconde-se1/

 

CAP Géographie

G-SE2- Nourrir les Hommes

Situation 1 : L'Inde : plus de 1,2 milliards d'humains à nourrir (17/25)

Situation 2 : L'agrobusiness aux États-Unis (18/25)

Situation 3 : La sécurité alimentaire en Afrique subsaharienne (19/25)

SYNTHÈSE : https://www.barbeypedagogie.fr/6-ressources-pedagogiques/synthèses-cap/cap-géographie-se2/

 

Les humains sont confrontés aujourd'hui à leur augmentation rapide sur la terre d'une part et aux ressources de plus en plus limitées de notre planète d'autre part. Les situations sont très contrastées selon les pays. L'Afrique subsaharienne connaît de graves crises alimentaires tandis que les populations des pays industriels sont de plus en plus obèses. L'environnement se dégrade partout, la pression agricole est de plus en plus intense. Le développement d'une agriculture durable et raisonnée devient absolument nécessaire.

Comment nourrir une population mondiale en constante augmentation sur une planète aux ressources limitées ?

 

1. Les grands déséquilibres alimentaires dans le monde

La population humaine augmente rapidement (en 1930, 2 milliards, 9 milliards prévus en 2050) grâce aux progrès de l'hygiène, de la santé, des modes de  vie  et de la production alimentaire. Dans les pays développés, l'obésité, les maladies cardio-vasculaires et les diabètes deviennent un problème de santé publique.

 

Les quantités et la diversité de l'alimentation ne sont pas assurées partout du fait des insuffisances de l'agriculture traditionnelle. Le commerce des produits agricoles permet de réduire les écarts entre pays excédentaires et pays déficitaires à condition de pouvoir payer.

 

Dans les pays en développement, la malnutrition et la sous-nutrition touchent près d'un milliard de personnes. Ces populations sont frappées par les crises alimentaires. L'aide alimentaire internationale est une nécessité d'urgence mais ne répond pas aux solutions du développement de ces pays.

 

Mots-clés 

- Malnutrition : carences qui provoquent des problèmes de santé graves.

- Sous-nutrition : insuffisance alimentaire qui conduit à une faim permanente.

- Crise alimentaire : manque alimentaire généralisé dû à divers facteurs (intempéries, guerres) et qui peut déboucher sur la famine.

 

2. La production de la nourriture par les différentes sociétés humaines

Les surfaces agricoles mondiales ont augmenté de 10 % depuis 40 ans surtout par le déboisement des régions intertropicales (Brésil, Indonésie) et grâce à l'irrigation. Mais dans le même temps, la population du monde a doublé et il a fallu augmenter les rendements agricoles.

 

Depuis 1945, les pays développés, à commencer par les USA, se sont engagés dans une agriculture productiviste, mécanisée et spécialisée, à coups massifs d'intrants chimiques. Le Brésil et l'Argentine les imitent aujourd'hui. Peu de main d’œuvre produit de grandes quantités. Les grandes firmes agroalimentaires exportent les excédents vers le marché mondial.

 

La moitié de l'humanité pratique encore l'agriculture de subsistance surtout en Amérique latine, en Afrique et dans l'Asie rizicole pour l'autoconsommation familiale. Dans les années 1960-1980, de nombreux pays d'Asie se sont engagés dans la révolution verte pour développer leur production alimentaire familiale (mécanisation,intrants chimiques, plantes sélectionnées).

 

Mots-clés 

- Irriguer : Apporter de l'eau à une production agricole.

- Rendements agricoles : rapport entre les moyens (surfaces, travailleurs, matériels) et la récolte obtenue. Plus les moyens sont efficaces, plus le rendement est élevé.

- Intrants chimiques : engrais, pesticides.

 

3. Le double défi de l'alimentation et de l'environnement

L'eau et le sol sont soumis à la concurrence de leurs utilisateurs. L'eau est partagée entre les ménages, l'industrie, l'agriculture et le tourisme. La ressource est mise sous pression et devient rare. L'agriculture productiviste pollue l'eau et détruit les sols. Des productions non alimentaires (coton, plantes pour agrocarburants) dévorent des surfaces de plus en plus grandes.

 

Depuis les années 1990, les États cherchent à  concilier sécurité alimentaire, survie du monde agricole et protection de l'environnement. Le secteur agroalimentaire étasunien veut imposer les OGM. Mais une autre tendance se dessine : l'agriculture durable (BIO).

 

Les grandes firmes agroalimentaires étasuniennes veulent l'ouverture totale des marchés. Mais dans les pays en développement, l'agriculture est un secteur crucial de survie. Beaucoup de pays développés considèrent l'indépendance alimentaire comme un élément de leur souveraineté. Des négociations se déroulent sans cesse à l'OMC (Organisation Mondiale du Commerce).

 

Mots-clés 

- Sécurité alimentaire : quantité et qualité suffisantes pour les populations.

- Agriculture durable : assurer les besoins des populations en nourriture tout en préservant l'environnement. 

 

2G.SE1-Situation A : L'Inde : plus d'un milliard d'hommes à nourrir (1)

Comment l'Inde parvient-elle à nourrir une population toujours plus nombreuse ?

Dans les années 1960-1980, l'Inde a atteint l'autosuffisance alimentaire grâce à la révolution verte. L'Indien moyen reste cependant malnutri (manque de lait, de viande et de fruits) et 300 millions d'Indiens vivent dans la sous-nutrition. L'Inde cherche aujourd'hui à développer une agriculture durable à cause des dégradations graves des sols dans certaines de ses régions agricoles.

 

2G.SE2 -Situation B : La sécurité alimentaire dans l'Afrique subsaharienne (2)

Comment assurer la sécurité alimentaire en Afrique ?

L'Afrique subsaharienne souffre le plus au monde de la malnutrition. La croissance démographique est énorme (180 millions en 1950, une prévision de 1,8 milliard en 2050). Les États africains sont impuissants. L'Afrique dispose pourtant d'atouts réels : main-d’œuvre, sols, eau. L'Afrique peut chercher dans son développement global et dans la coopération internationale les moyens de mettre en place une agriculture plus performante (encadrement financier, juridique et technique).

 

2G.SE3 -SITUATION C : L'agrobusiness au États-Unis (3)

Quelles sont les raisons de la puissance agricole des États-Unis d'Amérique ?

L'agrobusiness étasunien (1er producteur agricole mondial, 1er exportateur de produits céréaliers) sert de modèle de distribution alimentaire. Ce secteur fleurit grâce à la mécanisation à outrance, à ses firmes internationales (MONSANTO) et au soutien massif de l’État. Mais ce modèle est contesté parce qu'il détruit l'environnement, épuise l'eau et veut imposer sa loi (OGM). De plus, il est en butte à la concurrence de nouveaux pays exportateurs.