Synthèse des cours - PREMIÈRE - HISTOIRE - SE2

1H-SE 2. Les femmes dans la société française de la Belle Époque à nos jours

 

DOCUMENTS : https://www.barbeypedagogie.fr/6-ressources-pedagogiques/iconographie-premiere-pro/histoire-premi%C3%A8re-se2/

 

Les femmes sont obligées de défendre leur condition depuis longtemps. A la Belle époque, le féminisme parvient à s'imposer. Dans la première moitié du XXème siècle, les femmes s'organisent pour vivre autrement leur quotidien. Dans les années 1960, elles s'émancipent de la tutelle pesante des hommes. Cela transforme profondément toute la société française.

 

Quels combats les femmes ont-elles dû mener ? Quelles transformations sociales en ont résulté ?

 

1. Les événements importants et les personnages marquants pour les femmes dans la société française

1880 : Loi autorisant l'enseignement secondaire pour les filles / Camille Sée

1925 : Baccalauréat unique

1936 : 3 femmes au gouvernement

1944 : Droit de vote pour les femmes / Louise Weiss

1967 : loi autorisant la contraception

1972 : loi sur l'égalité des salaires

1975 : Légalisation de l'avortement (IVG) / Simone Veil

1982 : 1er ministère du Droit de la femme

2000 : loi sur la parité

 

2. La condition des femmes évolue au 19e et au 20e siècles

La Troisième République réforme le code civil pour favoriser l'instruction des filles. Les femmes entrent dans les usines. Pendant les deux guerres mondiales, les femmes remplacent partout les hommes partis au front.

 

3. Les femmes prennent leur destin en main

Le féminisme s'impose à partir des années 1890. L'éducation des filles devient prioritaire puis le droit de vote et le droit au travail. En 1944, les françaises peuvent enfin voter. Les femmes entrent de plus en plus sur le marché du travail. Elles se libèrent de la tutelle des hommes. Le droit à l'IVG et à la contraception donne plus de liberté aux femmes qui ne veulent plus subir la maternité. La famille traditionnelle disparaît. La conciliation vie familiale/vie professionnelle est encouragée. Mais l'égalité homme/femme est encore à terminer.

 

Repères

Suffragettes : militantes radicales qui ont recours à des actions d'éclat pour que les femmes puissent enfin accéder au droit de vote. Les suffragistes sont plus modérées.

 

1H-SE2-SITUATION 1 : Louise Weiss et le vote des femmes dans l'entre-deux-guerres (3)

Comment les luttes des femmes font-elles avancer leur droit de vote ?

Les hommes ont peur du poids électoral des femmes.

Le code Napoléon empêche la condition des femmes de progresser. On ne veut pas remettre en question l'autorité de l'homme au sein du foyer.

Des femmes, telle que Louise Weiss, entrent en lutte. Elles recourent à la propagande, aux manifestations et à la presse.

On veut bien reconnaître quelques femmes exceptionnelles mais on ne veut pas reconnaître que les femmes sont exceptionnelles. Mais le droit de vote et l'éligibilité des femmes va commencer à leur garantir l'égalité avec les hommes.

 

1H-SE2-SITUATION 2 : Simone Veil et le débat sur l'IVG (4)

Comment l'interdiction de l'avortement a-t-elle rendu nécessaire l'évolution de la loi ?

 A partir des années 1970, les manifestations féminines en faveur de la contraception et de l'IVG changent l'image du corps. Une nouvelle mentalité émerge.

Les organisations féministes affichent désormais clairement leurs positions. Les femmes refusent la soumission aux hommes. Elles ne veulent plus être réduite à une simple condition maternelle.

La maîtrise de la maternité grâce à la contraception permet une évolution des mentalités et de nouvelles façons de vivre en couple. Les tabous sexuels tombent les uns après les autres.