Synthèse des cours - PREMIÈRE - GÉOGRAPHIE - SE6

1G-SE6. Mondialisation et diversité culturelle

DOCUMENTS : http://www.barbeypedagogie.fr/6-ressources-pedagogiques/iconographie-premiere/g%C3%A9ographie-premi%C3%A8re-se6/

 

CAP-G-SE4. Mondialisation et diversité culturelle

SYNTHÈSE : http://www.barbeypedagogie.fr/6-ressources-pedagogiques/synth%C3%A8ses-cap/cap-g%C3%A9ographie-se4/

  

La mondialisation des échanges entraîne la diffusion de valeurs culturelles communes à l'échelle planétaire. 

 

La mondialisation des cultures est-elle forcément synonyme d'uniformisation ?

 

1. L'émergence d'une culture mondiale

La technologie favorise une certaine culture mondiale. Les transports rapides, les migrations généralisent les échanges culturels. On assiste à un métissage progressif des cultures.

 

Les modes de vie et de consommation tendent à s'uniformiser sous l'influence des médias (modes alimentaires, vestimentaires, loisirs, stars, traditions telles que  les fêtes de Noël). Les multinationales encouragent ce processus en produisant en masse des biens culturels standardisés vendus à grands coups de publicités agressives.

 

Des valeurs et des idées universelles semblent émerger. Le métissage mondial s'enrichit de toutes sortes d'influences (mangas, jeux vidéo, etc.). Une classe moyenne transnationale, consumériste et urbaine partage des valeurs proches (réussite individuelle, performance, vitesse, etc). Une opinion publique mondiale émerge sur des sujets comme la misère, l'environnement, les causes humanitaires et les Droits de l'Homme.

 

2. La résistance de cultures locales vivantes et dynamiques

Des minorités défendent leur culture locale contre la culture mondiale (langues régionales). Par exemple, la diversité des langues en Europe est revendiquée et s'enrichit toujours plus en contre-courant de la mondialisation culturelle. Aux grands groupes de langues officielles (latin, anglo-saxon, slave) s'ajoutent beaucoup de langues régionales. L'UE protège ses langues régionales mais elle est en même temps freinée dans ses relations entre Etats au sein du continent. Les Etats peuvent encourager la diversité des langues en leur sein et/ou risquer des revendications identitaires de la part de minorités décidées à continuer d'exister. Cependant, le communautarisme peut représenter un danger (extrémismes, replis identitaires).

 

La diversité culturelle pacifique et tolérante est une richesse. Le patrimoine culturel et régional représente une valeur ajoutée importante et peut être un véritable atout (tourisme).

 

Le patrimoine mondial diversifié doit être défendu. La France impose son exception culturelle. L'UNESCO défend le patrimoine mondial dans sa diversité. Les outils de communication mondiale font connaître des cultures isolées jusque là. Les multinationales sont obligées d'adapter leurs produits aux préférences locales.

Les USA n'ont pas réussi à imposer totalement leur culture coca-cola/Mc Donald.

 

Les langues les plus parlées du monde (en millions de locuteurs) :

http://populationsdumonde.com/classements/les-10-langues-les-plus-parlees-dans-le-monde

Sur les 6 000 langues dans le monde, 50% sont menacées de disparition; 96% d’entre elles sont parlées par 4% de la population mondiale; 90% ne sont pas représentées sur Internet. Une langue disparaît toutes les deux semaines et 90% des langues africaines n’ont pas de transcription écrite.

1. Chinois Mandarin – Chine, Singapour, Taïwan – 1 080
2. Anglais -Etats-Unis, Royaume-Uni, Australie, Canada, Nouvelle-Zélande, Inde, Afrique - 508
3. Espagnol – Espagne, Amérique Latine – 382
4. Hindi – Inde, Pakistan – 315
5. Français – France, Canada, Belgique, Luxembourg, Suisse, Afrique, Océanie, Antilles, Asie du Sud-Est- 290
6. Russe – Russie, CEI – 285
7. Malais-indonésien – Indonésie, Malaisie, Singapour, Brunei – 260
8. Arabe – Afrique du Nord, Moyen-Orient – 230
9. Portugais – Brésil, Portugal, Angola, Mozambique, Guinée Bissau – 218
10. Bengali – Bangladesh, Inde – 210

Les langues les plus influentes au monde :

1. Anglais (37 points)
2. Français (23 points)
3. Espagnol (20 points)
4. Russe (16 points)
5. Arabe (14 points)
6. Chinois (13 points)
7. Allemand (12 points)
8. Japonais (10 points)
9. Portugais (10 points)
10. Hindi/Ourdou (9 points)

A noter :

Le portugais est la première langue de l'Hémisphère sud.

http://sial.paris-sorbonne.fr/portugais/

 

 

Repères

Métissage : résultat du croisement de plusieurs influences culturelles différentes.

Soft power : influence culturelle et pouvoir d'attraction d'un Etat.

Multiculturalisme : coexistence pacifique de plusieurs communautés au sein d'une même société.

UNESCO : Organisation des Nations Unies pour l'Education, la Science et la Culture

(United Nations Education Science and Culture Organization)

https://fr.unesco.org/

 

 

1G-SE6- Situation 1 : Le cinéma en Asie (11)

Comment enrichit-il le patrimoine culturel mondial ? Quelles sont ses spécificités ?

L'Asie apporte sa part à la formation d'une culture mondiale dynamique.

Le cinéma asiatique prend une place de plus en plus importante dans le monde - L'Asie cherche à se faire connaître par ses multinationales, ses festivals, ses acteurs et ses réalisateurs internationaux mais elle subit la concurrence occidentale.

Le cinéma asiatique : jeune et attractif - L'Asie multiplie les supports pour toucher un public mondial sous la forme de films d'animation, de comédies musicales, d'épopées tout en conservant des sujets et des techniques liés à sa culture traditionnelle.

Un cinéma engagé - L'Asie s'implique dans la politique et dans la diffusion de valeurs mondiales. 

 

1G-SE6- Situation 2 : Géographie des goûts alimentaires (12)

(CAP-G-SE4-SIT2 (11))

La mondialisation uniformise-t-elle les goûts ? Comment encourage-t-elle leur métissage ? Avec quelles limites ?

La tendance à l'uniformisation des goûts alimentaires ne fait pas disparaître les habitudes culinaires ni la recherche constante du renouvellement des saveurs.

Une certaine mondialisation du goût - Les multinationales et les médias contribuent à diffuser des produits standardisés, quasiment universellement appréciés.

Les goûts d'autrefois résistent - Les traditions gastronomiques locales ne disparaissent pas, consciemment ou non, face à l'uniformisation du goût.

La world food, source de nouvelles saveurs - Le métissage et/ou le choc des goûts engendrent de nouvelles saveurs à leur tour mondialement diffusées.