Synthèse des cours - PREMIERE - GEOGRAPHIE - SE5

1G-SE5. Acteurs, flux, réseaux de la mondialisation

DOCUMENTS : http://www.barbeypedagogie.fr/6-ressources-pedagogiques/iconographie-premiere/g%C3%A9ographie-premi%C3%A8re-se5/

 

La mondialisation est un échange généralisé voulu ou subi entre les différentes parties de la planète. Dans cette organisation mondiale, les échanges sont de plus en plus rapides, divers et nombreux.

Quels ensembles géographiques, quels acteurs mondiaux sont concernés par la mondialisation ? 

 

1. Les grandes étapes de la mondialisation

Fin XVe - années 1850 - Première mondialisation : grandes découvertes, commerce sur tous les océans (voiliers),

1850-1945 - Deuxième mondialisation : Première et deuxième révolution de l'industrie et des transports (bateaux à vapeur, automobiles, avions),

Depuis 1945 - Troisième mondialisation : troisième révolution industrielle (transports rapides, TIC)

 

2. Un monde d'échanges et de mobilité

Des flux commerciaux sillonnent le monde. Le volume des marchandises échangées augmente de 12% par an. Les flux d'informations dépassent les frontières. Par exemple, toutes les bourses du monde sont reliées entre elles. Les humains se déplacent partout à la recherche d'une vie meilleure ou d'un refuge, pour les vacances ou pour le travail.

Le monde est organisé en réseaux. Les flux circulent en tuyaux (oléoducs, gazoducs, câbles, routes, internet, etc.). Des lieux de croisement des flux sont identifiés : littoraux (ports), aéroports, grandes métropoles. Les pays de la Triade organisent ces flux : 85 % des flux financiers, lieux de décision économiques, politiques, financiers et d'innovation.

La mondialisation contracte l'espace mondial. Cependant, certains espaces restent à l'écart (Afrique). De nouveaux pôles émergent (Chine, Inde).

 

3. Les acteurs de la mondialisation

Environ 80.000 firmes transnationales se déploient à l'étranger (ONU, 2008). Par exemple, Coca-Cola est présente dans 190 pays sur 197. Ces firmes contribuent pour 50 % au PIB mondial. Elles représentent les deux tiers des flux commerciaux. Elles s'installent dans des lieux attractifs (matières premières, main d'oeuvre, centres de recherche). Elles délocalisent selon leurs besoins.

 

Les organisations internationales tentent de réguler le marché mondial. L'OMC (créée en 1995, 153 pays) cherche à régler les problèmes commerciaux.

 

 

Les ONG sensibilisent les opinions aux dérives du système (Droits de l'Homme, écologie, action humanitaire). Par exemple, Handicap International est une organisation non-gouvernementale de solidarité internationale qui veut garantir les droits des personnes handicapées et les aider à retrouver leur autonomie. Cette ONG agit différemment selon les pays. Elle peut faire de la rééducation, de la réadaptation dans les pays touchés par des conflits ou de la défense des droits des handicapés comme en France. Elle agit grâce à des dons privés et publics. La mobilisation des citoyens est indispensable à la poursuite de ses actions dans le monde.

 

Des mafias et des organisations terroristes internationales sont des acteurs de la criminalité transnationale.

 

Les Etats défendent leurs intérêts économiques en attirant des entreprises sur leurs territoires. Ils appliquent le libre-échange mais ont du mal à réguler les acteurs transnationaux. Pour être plus forts, les Etats se regroupent en organisations régionales (ALENA, MERCOSUR, UE). L'UE regroupe 28 pays (2013) et possède une monnaie commune pour 16 d'entre eux.

20% de la population mondiale consomment 80% des richesses mondiales.

  

Repères

Flux : ensemble des humains, des marchandises, des capitaux, des informations en circulation d'un point vers un autre de la planète.

Réseau : ensemble de liens générés par un flux qui connectent les territoires entre eux.

FTN : Firme Transnationale, entreprise à rayonnement mondial implantée dans de nombreux Etats par le moyens de filiales.

OMC : Organisation Mondiale du Commerce.

FMI : Fonds Monétaire International.

 

 

1G-SE5-Situation 1 : Les migrations internationales (9)

Comment s'organisent les flux migratoires et quels sont les enjeux au début du XXIème siècle?

Le phénomène migratoire touche 200 millions de personnes soit 3% de la population mondiale.

Les flux migratoires internationaux - Ces flux sont mondialisés et complexes. Ils affectent les pays de départ, les pays de transit et les pays d'arrivée.

Les enjeux migratoires - Les migrants quittent leur pays pour améliorer leurs conditions de vie et celles de leurs proches. Les pays d'accueil ont aussi besoin d'une certaine main d'oeuvre. La mobilité peut créer les conditions d'un développement humain plus équilibré.

Entre répression et régulation - L'Europe veut d'une part fermer ses frontières et en même temps les entrouvrir à certains migrants.

 

1G-SE5-Situation 2 : Le circuit mondial d'un produit (10)

Pourquoi et comment le simple objet qu'est un ballon de football est-il engagé dans le circuit économique mondial ?

Le ballon de football est un objet emblématique mondial.

La fabrication du ballon - Elle est représentative de la division du travail au plan mondial entre pays qui le conçoivent, qui le fabriquent et qui l'utilisent.

Le ballon dans le monde - Le ballon de football est symbolique de l'intégration des firmes transnationales et des organisations internationales.

Des ballons fait autrement - La façon dont les ballons sont fabriqués actuellement pose les questions de l'écologie, du développement durable et du commerce équitable.