Synthèse des cours - CAP - Français - Thème 3

CAP-FR-T3. S'insérer dans l'univers professionnel
3.1. Responsabilité individuelle et collective (7/12)
3.2. Représentations, valorisation et dévalorisation du monde du travail (8/12)
3.3. Travail et réalisation de soi / travail et négation de soi (9/12)

ÉCRITURE

Décrire un fonctionnement consiste à expliquer les différents éléments d'un mécanisme, d'une technique, d'un système et à montrer comment chaque élément entre en relation avec les autres pour réaliser l'action attendue.

Le compte-rendu technique est réalisé sur une fiche d'intervention. Le compte-rendu, c'est comprendre et faire comprendre précisément ce qui s'est dit ou s'est fait durant une réunion ou une intervention professionnelle à l'oral ou le plus souvent à l'écrit.

 

Contenu d'une fiche d'intervention :

1. Bon d’intervention : numéro de la fiche, nom de l'émetteur, nom du destinataire, date, travaux à effectuer,

2. Compte-rendu d'intervention: description en quelques phrases de ce qui a été fait (constat, intervention, essais, résultats).

 

Le vocabulaire du diagnostic :

- juger (apprécier, statuer, mesurer, évaluer, estimer)

- examiner (regarder, observer, étudier)

- constater ( remarquer, relever, noter)

- panne (défaillance, problème, dysfonctionnement)

- projet (but, objectif, intention)

- recherche (évaluation, observation, étude)

 

Exercice : Rédigez un texte d'au moins 15 lignes dans lequel vous expliquerez une tâche professionnelle que vous effectuez dans le cadre du métier que vous apprenez..

 

Décrire un environnement, c'est faire découvrir un endroit que celui qui va vous lire ne connaît pas et lui permettre de l'imaginer. On peut utiliser :

1. des indicateurs de lieu ; au-dessus, en dessous, devant, derrière, à gauche, à droite, le long de, près de, entre,

2. des verbes de perception : voir (examiner, observer, distinguer, remarquer, constater, discerner, découvrir), entendre (écouter, percevoir, discerner), sentir (respirer, inspirer, flairer), toucher (palper, frôler, effleurer, tâter), goûter (savourer, apprécier, estimer, déguster).

3. des adjectifs ou des mots qui décrivent son aspect général : la taille (grand, énorme, immense, vaste, petit, minuscule, réduit, restreint), la forme (carrée, circulaire, ronde, courbe, rectiligne, triangulaire, rectangulaire), la couleur (rouge, vert, bleu, jaune, orange, blanc, noir, violet, etc.), la matière ( bois, métal, béton, plastique, brique, soie, coton, etc.).

 

La description du lieu évoque ce que l'on y voit, ce que l'on y entend, ce que l'on y touche ou encore ce qu'on y sent ou goûte. L’emploi d'un champ lexical adapté crée une impression d'ensemble (calme, effervescence, etc.). On peut utiliser par exemple des indicateurs de lieu (à droite, à gauche, au dessus, etc), On peut aussi utiliser un groupe nominal complément circonstanciel de lieu, un adverbe de lieu, une proposition subordonnée relative commençant par où, dans lequel.


Exemple : Au fond, on aperçoit la porte de l'atelier. On travaille dans les pièces de droite. Ce sont les pièces dans lesquelles on confectionne les robes. Ici, la lumière est très forte.

 

Exercice : Décrivez votre environnement de travail en en présentant les détails (atelier, bureau, magasin, etc.) et en évoquant les bruits, les odeurs et l'atmosphère générale qu'on y trouve.

 

Écrire une explication technique

Elle utilise un vocabulaire spécialisée et des comparaisons pour décrire un appareil, une machine, un procédé, une technique, etc, et expliquer leur fonctionnement, leur mise en œuvre.

 

Exemple : Un chauffe-eau solaire

A. Un schéma de fonctionnement (voir iconographie)

B. Caractéristiques techniques

- appareil permettant de chauffer de l'eau par le chaleur du soleil

- des capteurs solaires chauffent le liquide qui s'y trouve

- les capteurs sont reliés à un ballon d'eau

- le complément de chauffage est assuré par une résistance électrique

C. Avantages

- énergie propre non polluante et renouvelable

- importantes économies

- entretien facile

 

Exercice : Décrivez un appareil, une machine, un procédé, une technique, etc, lié au métier que vous apprenez et expliquer son fonctionnement, sa mise en œuvre.

 

Mettre son métier en valeur

C'est en faire découvrir les aspects intéressants et donner envie aux autres de le comprendre ou même de l'exercer. On peut utiliser :

- des expressions personnelles : j'aime particulièrement, j’apprécie, je découvre, j'apprends à, j'essaie de, j'ai appris

- des précisons qu'on veut apporter : le lieu (intérieur, extérieur), les outils (traditionnels, hautement technologiques), les contacts (seul, en équipe, en clientèle), les activités (créer, réaliser, fabriquer, transformer, réparer, faire de la prévention, être au service de)

- des qualités qu'on veut mettre en avant : habileté (adresse, dextérité, aptitude), patience (constance, persévérance), rigueur (exactitude, précision, netteté, exigence), créativité (invention, aptitude artistique, imagination, découverte), efficacité (vivacité, rentabilité, force), amabilité (accueil, attention, gentillesse, sociabilité).

 

Exercice : Rédigez un texte dans lequel vous faites partager votre métier. Vous pouvez l' illustrer de photographies bien choisies.

Posez-vous les questions suivantes :

1. Objectif : Mon texte donne-t-il envie de mieux connaître mon métier ?

2. Plan : Mon texte est-il bien organisé en différentes parties ?

3. Vocabulaire : Est-il valorisant et enthousiaste à propos de mon métier ?

 

LECTURE

Lire une fiche technique

1. connaître les caractéristiques techniques

2. comprendre les explications techniques

Exercice : Trouvez une fiche technique sur un aspect de votre métier. Analysez-là par écrit.

 

Analyser une offre d'emploi

1. étudier chaque rubrique de l'offre : description du poste, métier, tâche, type de contrat, possibilité d'évolution de carrière, salaire, profil du candidat, diplômes, compétences, expérience éventuelle.

2. connaître l'entreprise qui offre l'emploi : nom, secteur d'activité, rayonnement, taille, adresse.

Exercice : Utilisez internet pour trouver des offres d'emploi dans votre métier. Sélectionnez-en une et analysez-la par écrit.

 

ÉTUDE DE LA LANGUE

Pour bien expliquer

La proposition complétive complète souvent un verbe comme le ferait un Complément d'Objet Direct (COD). Elle est introduite par la conjonction de subordination que.

Ex.: Je souhaite que ma prestation soit un succès

       Je souhaite le succès de ma prestation.

La proposition complétive COD peut aussi être le sujet de la proposition principale.

Ex.: Que ma prestation soit un succès est mon souhait.

       Le succès de ma prestation est mon souhait.

La subordonnée complétive se rencontre après des verbes de déclaration (affirmer), de connaissance (savoir), de perception (voir), de sentiment (aimer), de souhait (désirer), d'opinion (penser).

Pour expliquer une tâche professionnelle, on décrit :

1. le travail effectué : j'ai procédé à, j'ai effectué, j'ai réalisé, j'ai exécuté, j'ai opéré de la manière suivante, j'ai accompli, j'ai achevé, j'ai conçu, j'ai réparé, j'ai fabriqué, j'ai commandé, j'ai vendu.

2. les précisions indispensables : l'entreprise (coordonnées, spécialisation), période d'activité (dates précises, heures de travail), outils (traditionnels, technologiques, instrument, machine, engin), contacts (clientèle, équipe).

On utilise le le vocabulaire du diagnostic.

 

A revoir : Les pronoms possessifs (le mien, le tien, le sien, le nôtre, le vôtre, le leur), les pronoms démonstratifs (celui-ci, celui-là, celle-ci, celle-là, ceux-ci, ceux-là, celles-ci, celles-là, ce , ceci, cela, ça).

La voix active (le sujet accomplit l'action) et la voix passive (le sujet subit l'action).

Les indicateurs de temps (en 2015, demain, quand le magasin ouvre).

 

ACTIVITÉ PÉDAGOGIQUE

Réaliser une fiche de bilan personnel (ma formation, mon projet professionnel)

Rédiger une lettre de motivation

Réussir son entretien d'embauche

http://www.barbeypedagogie.fr/8-stages-pfmp/pr%C3%A9paration-%C3%A0-la-pfmp-cv/