Synthèse des cours - PREPA PRO - HISTOIRE - Séquence 2

3PREPRO-H-S2 - Une géopolitique mondiale depuis 1945

DOCUMENTS : http://www.barbeypedagogie.fr/6-ressources-pedagogiques/iconographie-3prepro/histoire-3prepro-se2-1/

  

Dans la seconde moitié du XXe siècle, la France doit faire face au mouvement mondial de décolonisation. Par ailleurs, elle est un des acteurs de la Guerre froide. Elle devient une puissance nucléaire. Elle est une pièce maîtresse, en tant que membre fondateur. de l'ONU et de l'Union Européenne. Depuis 1945, comment la France, puissance moyenne, a-t-elle pesé sur la géopolitique mondiale ?

 

S2-Thème 1 - La Guerre froide

S2.T1.1. Le Mur de Berlin 1961-1989

En 1945, l’Allemagne est vaincue par les Alliés à l’issue de la Seconde Guerre mondiale. Il n’existe plus d’État allemand, son territoire est divisé en quatre zones d’occupation, dirigées par les armées américaines, britanniques, françaises et soviétiques. En 1949, avec la Guerre Froide, le rideau de fer coupe l’Allemagne en deux. Deux États allemands sont créés, de chaque côté du rideau de fer : la République Fédérale d’Allemagne dans l’Ouest de l’Allemagne, la République Démocratique d’Allemagne dans l’Est de l’Allemagne. Entre 1961 et 1989, le mur de Berlin symbolise la division de l’Europe. L’Allemagne de l’Est est un régime communiste, l’Allemagne de l’Ouest est un pays capitaliste plus prospère et plus libre. Pour éviter la fuite de sa propre population vers l’Allemagne de l’Ouest, l’Allemagne de l’Est construit en 1961 un mur autour de Berlin Ouest. Ce mur n’est détruit qu’en 1989, avec la fin de la Guerre Froide.

 

Mots clés : République Fédérale d’Allemagne (Allemagne de l’Ouest ou RFA), République Démocratique d’Allemagne (Allemagne de l’Est ou RDA), rideau de fer, mur de Berlin (construit en 1961 pour séparer la partie Ouest de la ville de Berlin de la RDA et du secteur de Berlin occupé par les Soviétiques).

 

S2.T1.2. Les blocs au moment de la Guerre froide

Dès 1947, le monde divisé est en deux camps par la Guerre Froide. Les États-Unis et l’URSS, grands vainqueurs de la Seconde Guerre mondiale, sont en position de force. Ces deux puissances affirment leur prestige et étendent leur influence dans le monde. Cela conduit à une rivalité car leurs idéologies sont très différentes. Pendant la période appelée la Guerre Froide, de 1947 à 1990 environ, la tension entre ces deux superpuissances est un fait majeur dans les relations internationales. Aucune guerre n’oppose directement les États-Unis et l’URSS, mais de nombreux pays doivent choisir leur camp. Le monde se divise alors en deux blocs opposés.

 

S2.T1.3. L'Organisation des Nations Unies

En 1945, la création de l’Organisation des Nations Unies -ONU. est un espoir pour la paix. Les pays vainqueurs s’associent pour créer une organisation internationale chargée de défendre la paix par la négociation et la sécurité collective. L'ONU doit lutter contre la misère et la pauvreté. Ses objectifs sont proclamés dans la Charte des Nations Unies. Une Déclaration universelle des droits de l’homme est rédigée en 1948.

L’ONU comprend une Assemblée générale où chaque État admis aux Nations Unies détient un siège. C’est le Conseil de sécurité qui est chargé de réagir en cas d’agression contre un pays ou de menace sur la paix. Les États-Unis, l’URSS, le Royaume–Uni, la France et la Chine en sont membres permanents, avec un droit de veto (blocage d'une décision) qui leur offre plus d’influence. A l’époque de la Guerre Froide, les Nations Unies sont souvent paralysées et impuissantes.

  

Mots clés : Guerre Froide (1947-1990), droit de veto, sécurité collective. 

 

S2.T1.4. Traité de Rome 1957, traité de Maastricht 1992, l'euro en 2002, l'UE

En 1957, un traité signé à Rome crée un marché commun et une coopération dans le domaine de l’énergie nucléaire. Les six pays de la CECA (Communauté Européenne du Charbon et de l'Acier créée en 1953) décident d’approfondir la construction européenne. Le traité de Rome crée une Communauté économique européenne - la CEE. La Communauté européenne est un succès et s'élargit. La CEE passe de 6 pays membres en 1957, à 9 pays en 1973, 10 pays en 1981, 12 pays en 1986. En 1992, le traité de Maastricht crée l’Union européenne - UE à la place de la CEE. Il met en place une citoyenneté européenne qui est accordée aux ressortissants des pays membres. Il crée une monnaie commune. Les accords de Schengen permettent ainsi aux citoyens européens de circuler et de séjourner plus facilement dans d’autres pays de l’UE. L’euro est introduit en 2002 dans de nombreux pays de l’Union. Par contre, les différents États n’ont toujours pas réussi à mettre en œuvre une politique étrangère commune. Au niveau mondial, l'UE a un poids économique fort mais une place politique faible.

 

Mots clés : Approfondissement de la construction européenne (création de liens plus étroits entre les pays d’Europe), élargissement de la construction européenne (adhésion de nouveaux pays).

 

 

S2-Thème 2 - Des colonies aux Etats nouvellement indépendants

En 1945, Les peuples colonisés veulent leur indépendance. C'est la décolonisation. Ce mouvement touche les plus grands empires coloniaux, d'abord le plus étendu, l'empire anglais établi en Inde et en Afrique surtout ; puis le second, l'empire français centré sur l'Afrique du Nord et de l'Ouest et l'Indochine. La Belgique (Congo), les Pays-Bas (Indonésie), le Portugal (Angola, Mozambique) sont aussi concernés.

 

S2.T2.1. L'Empire français en 1945

En 1945, la France est le deuxième empire colonial mondial. Il comprend principalement l'Afrique Equatoriale Française - AEF (quatre colonies), l'Afrique Occidentale française - AOF (huit colonies) et l'Indochine (quatre colonies). 

 

S2.T2.2. Principales phases de la décolonisation 1947-1962

La décolonisation a pris différentes formes selon les colonies, l’attitude des métropoles, la période. Elle s’est faite soit par la négociation, soit par la violence. L’Inde anglaise donne l’exemple d’une décolonisation pacifique (principes de la non-violence et de la désobéissance civile de Gandhi). Les anglais veulent conserver des liens économiques avec leurs anciennes colonies et préfèrent appliquer une politique souple en Inde et dans la majorité de l’Afrique noire britannique et anglaise. La France entre en conflit avec l'Indochine (Vietnam) en 1946 et avec les Algériens en 1954.

 

S2.T2.3. La guerre d'Algérie 1954-1962

Le 8 mai 1945, des manifestations sont très violemment réprimées à Sétif en Algérie. La France refuse d’accorder plus de droits aux Algériens, ce qui provoque leur soulèvement le 1er novembre 1954. Jusqu’en 1962, combattants du Front de Libération National algérien - FLN et soldats de l’armée française se battent. Jusque là, un million de français (les «pieds-noirs») vivaient à coté des 9 millions de musulmans. Les français d'Algérie considèrent l’Algérie comme une partie du territoire national. En juillet 1962, la signature des accords d’Evian accorde l’indépendance à l'Algérie. Les pieds-noirs sont obligés de rentrer en métropole (rapatriés d'Algérie).

 

Mots clés :  Décolonisation, guerre d'Indochine (1946-1954), guerre d'Algérie (1954-1962).

 

 

S2-Thème 3 - Géopolitique du monde actuel

Depuis la disparition de l'URSS, le monde s'est transformé. Les rapports de force entre les Etats et les regroupements d'Etats ont changé ainsi que les enjeux des tensions des conflits actuels.

 

S2.T3.1. 7 milliards d'humains sur la terre

Même si le rythme d’accroissement de la population mondiale diminue, le nombre d'humains augmente toujours, surtout dans les pays pauvres, et pourrait atteindre 9 milliards en 2050. Les pays riches sont en pleine dénatalité. Le Sud-Ouest de l'Asie, l'Inde et la Chine représentent la moitié de l'humanité. Plus de la moitié des humains vivent en ville. Les grandes mégapoles du Sud sont surpeuplées et souffrent d'une hygiène précaire.

 

S2.T3.2. Un  nouvel ordre mondial

Au Nord, les unions économiques et politiques se renforcent : Union Européenne -UE, Association de Libre-Echange Nord-Américaine -ALENA (USA, Canada, Mexique). Mais le Sud se regroupe aussi en grands ensembles économiques : Association des Nations de l'Asie du Sud-Est, ASEAN, marché commun du Sud de l’Amérique latine-MERCOSUR. Ces unions favorisent la paix. Les USA sont la superpuissance mondiale qui se permet d'intervenir partout au nom de la guerre contre le terrorisme mondial, avec ou sans l'accord de l'ONU, particulièrement depuis les attentats du 11 septembre 2001 à New York (Afghanistan, Irak).

 

S2.T3.3. Un monde globalisé

Les économies sont devenues interdépendantes du fait de la mondialisation des transports et de l'information. Les trois pôles économiques mondiaux, la Triade (USA, UE, Japon), représentent 90% des échanges internationaux dont les trois quarts entre eux, ce qui rend leurs économies de plus en plus interdépendantes. La mondialisation entraîne une certaine uniformisation des produits et des modes de vie sur la planète. Le tourisme est mondial, les cours agricoles du monde entier sont fixés à Chicago, le prix du pétrole est décidé à Londres ou New York. Le Nord délocalise vers le Sud où la main d'oeuvre est moins chère. 

 

S2.T3.4. Un nouveau désordre mondial 

20% des humains se partagent 80% des richesses mondiales. Certains pays du Sud sont dans une pauvreté absolue et leur développement est impossible. Ces inégalités engendrent des tensions qui mènent au terrorisme. Le pétrole s'épuise progressivement. Les mégapoles du Sud deviennent ingérables. Plus d'un milliard d'humains n'a pas l'eau potable. La pollution gagne de plus en plus et le climat se réchauffe. L'avenir se présente plutôt sombre.

 

Mots clés : Croissance démographique, explosion urbaine, mégapoles, monde multipolaire, superpuissance, Triade, délocalisations, développement, terrorisme.

  

 

Les fiches de révision du CNED

http://www.academie-en-ligne.fr/Ressources/4/GH31/AL4GH31TEWB0212-Sequence-10.pdf

 

http://www.academie-en-ligne.fr/Ressources/4/GH31/AL4GH31TEWB0212-Sequence-08.pdf