Synthèse des cours - PREPA PRO - HISTOIRE - Séquence 1

3PREPRO-H-S1 - Guerres mondiales et régimes totalitaires 1914-1945

DOCUMENTS : http://www.barbeypedagogie.fr/6-ressources-pedagogiques/iconographie-3prepro/histoire-3prepro-se1/

 

Le Première Guerre mondiale devait être de courte durée. En fait, elle a marqué le début des conflits durables et destructeurs qui ont jalonnés le XXe siècle. Elle a inauguré l'ère de la violence totale. Malgré les efforts des hommes pour enrayer la guerre comme moyen de résolution des conflits, les humains se sont jetés dans les bras de dictateurs sanguinaires soutenant des idéologies meurtrières. La Seconde Guerre mondiale a produit encore plus de violence et de misère. L'utilisation de la bombe atomique a installé définitivement un régime de peur réciproque entre les puissances mondiales. La première moitié du XXe siècle a été la plus terrible que le monde ait jamais connue. Comment les hommes ont-ils fait face ?

 

S1-Thème 1 - La Première Guerre mondiale, une guerre totale (1914-1918)

La montée des rivalités entre les nations européennes impérialistes favorise un conflit en Europe.  Il est déclenché par l'assassinat de l'archiduc d'Autriche François-Ferdinand le 28 juin 1914. La guerre devient mondiale. Ce premier acte violent du XXe siècle fait environ 10 millions de morts.

 

S1.T1.1 Les grandes phases du conflit

Le conflit commence par une guerre de mouvement. La bataille de la Marne à l'ouest et de Tannenberg à l'est laissent un match nul. Fin 1914, le front en France s'étend sur des centaines de kilomètres. La guerre devient une guerre de position. Les poilus s'enfoncent dans le boue des tranchées. L'arrière doit soutenir le front. Les offensives de 1916 (Verdun par les Allemands, La Somme par les Franco-Anglais) sont des échecs. Les soldats s’engagent dans des mutineries contre cette mort de masse inutile.

En 1917, les USA s'engagent dans la guerre alors que la Russie quitte le conflit. Fin 1918, les Allemands reculent. Guillaume II abdique. L'armistice est signé le 11 novembre 1918.

 

S1.T1.2. Une guerre totale, Verdun 1916

Les Etats mettent toutes leurs énergies au service de la victoire. C'est la guerre totale. Tous les hommes sont mobilisés et les femmes les remplacent à l'arrière dans les champs et les usines. L'économie est dirigée par l'Etat afin de produire en masse des obus, des munitions et des armes nouvelles (chars, avions, gaz, etc.). L'Etat émet des emprunts et lève des impôts.

Tous les esprits sont mobilisés. Il faut être un patriote sans faille. L'information est contrôlée par la censure. La propagande dissimule la vérité sur les massacres. La société est soumise à la brutalisation.

 

S1.T1.3. Le bilan de la grande guerre, l'armistice 11 novembre 1918

Le conflit a fait 10 millions de morts, 17 millions de blessés, près de 7 millions de mutilés principalement en Europe. Le peuple Arménien a été l'objet d'un génocide par les Turcs en 1915. Des régions entières comme le Nord de la France sont dévastées. La France a perdu 10% de ses actifs.

Le déficit des naissances est très important. L'Europe s'est endettée auprès des USA. La hausse des prix (l'inflation) pénalise la reconstruction. Les démocraties l'ont emporté sur les Empires autoritaires mais les révolutions menacent l’Allemagne et la Hongrie. La nouvelle carte issue des Traités laisse certains nationalismes insatisfaits malgré le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes mis en avant par la SDN (Société des Nations).

 

Les mots clés : Arrière, front, guerre de mouvement, guerre de position, poilus, mobilisation, mutinerie, union sacrée, brutalisation, censure, économie dirigée, guerre totale, inflation, propagande, armistice, génocide.

 

Repères historiques à retenir par cœur : 

Août 1914 : début de la Première Guerre mondiale

- 1917 : révolutions russes

- 11 novembre 1918 : armistice, fin de la Première Guerre mondiale

 

S1-Thème 2 - Les régimes totalitaires dans les années 1930

Les révolutions russes de 1917, provoquées par les terribles pertes dues à la guerre, font basculer l'Empire russe dans le communisme. La crise économique mondiale de 1929 remet en cause la démocratie. De nouveaux régimes (fascisme en Italie et nazisme en Allemagne) prétendent apporter des solutions nouvelles aux problèmes de l'Europe (chômage, inflation). En réalité, ces régimes recourent aux grands travaux autour de projets d'extension territoriale.

 

S1.T2.1. La Révolution russe 1917 

En 1917, le tsar (l'empereur) de Russie abdique. Les bolcheviks conduits par Lénine prennent le pouvoir. Ils partagent les terres et signent immédiatement la paix avec l'Allemagne. La dictature bolchevique impose un parti unique (le parti communiste), le contrôle de la presse et des réunions et fait arrêter les opposants. En 1922, l'Union des Républiques Socialistes Soviétiques (URSS) est créée.

 

S1.T2.2. Staline au pouvoir 1924-1953 

Après la mort de Lénine, Staline accède au pouvoir. Dès 1927, il instaure un régime totalitaire basé sur le terreur. Il fait ouvrir des camps (les goulags) pour y envoyer les opposants. La propagande est omniprésente. Un culte stalinien s'impose partout. La population est mise sous contrôle (école, jeunesse, syndicat communistes). L'économie est collectivisée à marche forcée. Les terres sont collectivisées en 1929. Les campagnes sont réquisitionnées pour la production collective, l'industrie est nationalisée. Des plans quinquennaux (de 5 ans) définissent les objectifs de production à atteindre (industrie lourde). Le pays se ferme. La société est transformée. Le monde ouvrier est mis en avant. L'urbanisation est rapide. Il y a beaucoup de pénuries mais pas de chômage. Entre 1936 et 1938, Staline fait comparaître en justice ses adversaires politiques dans le cadre de procès truqués (grands procès de Moscou suivis de purges). La plupart sont exécutés. Il fait ensuite éliminer Trotsky, son principal opposant, en 1940. Staline meurt en 1953 puis une nouvelle période commence pour l'Union soviétique -URSS marquée par la déstalinisation.

 

S1.T2.3. Hitler au pouvoir 1933-1945

Avec la crise, le parti nazi (national-socialiste) d'Adolph Hitler arrive au pouvoir en Allemagne lors des élections de 1933. Hitler est nommé chancelier (premier ministre) en janvier. Il obtient les pleins pouvoirs en mars et installe aussitôt un régime brutal et totalitaire. Il se fait appeler le Führer (le Conducteur). Tous les autres partis sont supprimés. La Gestapo (police politique) arrête tous les opposants qui sont soit immédiatement éliminés soit envoyés dans des camps de concentration.

Dans un premier temps, Hitler fait baisser le chômage (construction d'autoroutes, commandes d'acier et de produits chimiques, réarmement). L'économie est soumise à l'Etat nazi afin de préparer sa politique de domination territoriale partout où se trouvent des peuples parlant allemand. L'Allemagne nazie quitte la SDN en 1933, annexe l'Autriche en 1938, démantèle la Tchécoslovaquie et envahit la Pologne en 1939. L'Allemagne a ainsi détruit le Traité de Versailles de 1919 et plonge à nouveau le monde dans la guerre mondiale.

Après trois ans de victoires (1939-1942), l'armée allemande recule progressivement sur tous les fronts (1943-1945). Elle applique partout sa politique antisémite et tue 6 millions de Juifs. Hitler se suicide en 1945.

  

S1.T2.4. Les lois de Nuremberg 1935

Hitler fait promulguer des lois antisémites afin de marginaliser les juifs d'Allemagne qui jusque là étaient des citoyens allemands. Ces lois visent à la "protection du sang allemand" selon le nazisme. Ces lois stipulent entre autres :

"1. Les mariages entre Juifs et ressortissants allemands sont interdits.

2. Les relations entre Juifs et Allemands en dehors du mariage sont interdites.

3. Les juifs n'ont pas le droit d'employer dans leur ménage des ressortissantes allemandes de moins de 45 ans.

4. Il est interdit aux Juifs de hisser les couleurs nationales du Reich. Cependant, il leur est permis de hisser les couleurs juives."

 

Les mots clés : Camps de concentration, espace vital, Etat totalitaire, Gestapo, nazi, Parti unique.

 

Les repères historiques à retenir par cœur :

- Janvier 1933 : Hitler chancelier

- 1935 : lois de Nuremberg

 

S1-Thème 3 - La Seconde Guerre mondiale, une guerre d'anéantissement (1939-1945)

La Seconde Guerre mondiale enflamme à nouveau la planète. Elle oppose l'Axe (Allemagne nazie, Italie fasciste puis Japon, Roumanie, Bulgarie, Hongrie) aux Alliés (Royaume-Uni, France libre puis URSS et USA). Ce deuxième acte violent du XXe siècle fait environ 60 millions de morts, principalement des civils morts dans les bombardements, les exécutions et les déportations dans les camps.

 

S1.T3.1. Les grandes phases du conflit

Le 1er septembre 1939, l'Allemagne envahit la Pologne. La seconde Guerre mondiale commence. La Wehrmacht (armée allemande) s'engage dans la blitzkrieg et obtient des succès foudroyants. En mai-juin 1940, les Pays-bas et la Belgique sont envahis et la France est occupée. Seule l'Angleterre résiste encore. En juin 1941, malgré le pacte germano-soviétique signé en août 1939, Hitler envahit l'URSS. Le 7 décembre 1941, les Japonais attaquent Pearl Harbor. Les USA entrent en guerre. En 1942, l'Axe domine une partie du monde. L'Europe est sous domination nazie. La guerre est mondiale.

De juin à février 1943, les Alliés bloquent la progression de l'Axe dans le Pacifique, en Afrique et en Europe. En Russie, les Allemands capitulent à Stalingrad. C'est le tournant de la guerre. 

 

S1.T3.2. Fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe 8 mai 1945

Les Alliés débarquent en Normandie le 6 juin 1944  et le 15 août en Provence. La France est libérée. L'Allemagne est prise en étau à l'ouest par les Anglo-Américains, à l'est par les Soviétiques. Elle capitule le 8 mai 1945. 

 

S1.T3.3. Les bombes atomiques sur Hiroshima et Nagasaki 7 et 9 août 1945

Dans le pacifique, les USA emploient la bombe atomique sur Hiroshima et Nagasaki en août 1945. Le Japon capitule le 2 septembre 1945. 

 

Les mots clés : Blitzkrieg, bombe atomique, capitulation.

 

Les repères historiques à retenir par cœur :

- Septembre 1939 : invasion de la Pologne par l'Allemagne

- 8 mai 1945 : capitulation de l'Allemagne

- août 1945 : bombes atomiques sur Hiroshima et Nagasaki

 


Les fiches de révision du CNED

http://www.academie-en-ligne.fr/Ressources/4/GH31/AL4GH31TEWB0212-Sequence-07.pdf