CAP EP Français Histoire Géographie EMC

Modalités de passage du CAP en épreuves ponctuelles finales

 

CERTIFICAT D'APTITUDE PROFESSIONNELLE
Modalités d'évaluation de l'enseignement général du CAP

  

A - FRANÇAIS ET HISTOIRE-GÉOGRAPHIE : COEFFICIENT 3

1 - Objectifs

L'épreuve de français et d’histoire - géographie permet d’apprécier :

- les qualités de lecture et d’analyse de textes documentaires, de textes fictionnels, de documents iconographiques, de documents de nature historique et géographique ;

- les qualités d’organisation des informations et d’argumentation dans la justification des informations sélectionnées ;

- les qualités d’expression et de communication à l’oral et à l’écrit, en particulier la maîtrise de la langue.

 

2 - Modes d’évaluation 

b) Épreuve ponctuelle - 2 heures + 15 minutes

Les deux parties de l’épreuve (français et histoire - géographie), qui évaluent des compétences complémentaires, sont évaluées à part égale, sur 10 points.

 

Première partie (français)

Le candidat répond par écrit, sur un texte fictionnel, à des questions de vocabulaire et de compréhension. Il rédige ensuite, dans une situation de communication définie par un type de discours :

- soit un récit, un dialogue, une description, un portrait, une opinion argumentée (quinze à vingt lignes) ;

- soit une courte production écrite répondant à une consigne en lien avec l’expérience professionnelle (quinze à vingt lignes).

 

Deuxième partie (histoire-géographie)

Le candidat se présente à l’épreuve avec deux dossiers qu’il a préalablement constitués, l’un à dominante histoire, l’autre à dominante géographie, comprenant chacun trois ou quatre documents de nature variée (textes, images, tableaux de chiffres, cartes...).

Ces dossiers, d’un maximum de trois pages chacun, se réfèrent aux thèmes généraux du programme.

Les documents sont accompagnés d’une brève analyse en réponse à une problématique liée à la situation historique et géographique étudiée dans le dossier.

L’examinateur choisit l’un des deux dossiers.

Le candidat présente oralement, pendant cinq minutes, le dossier retenu ; la présentation est suivie d’un entretien (dix minutes maximum) au cours duquel le candidat justifie ses choix et répond aux questions.

En l’absence de dossier, le candidat peut néanmoins passer l’épreuve.

 

B.O. N°29 17 JUIL. 2003

ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/bo/2003/29/annexe1.pdf